You are here

Avis du CESE: Égalité des chances pour les personnes handicapées

Avis du CESE: Égalité des chances pour les personnes handicapées

Points clés:

Le Comité économique et social européen (CESE) se félicite que la Présidence autrichienne lui ait demandé d’élaborer un avis sur l’égalité des chances pour les personnes handicapées. La promotion de l’égalité des chances pour les personnes handicapées doit prendre la forme d’un processus continu que chaque présidence de l’UE devrait inscrire en bonne place dans son programme de travail.

Le CESE:

  • demande instamment que soit tiré le meilleur parti possible de l’Année européenne de l’égalité des chances pour tous (2007) pour garantir l’égalité des chances aux personnes handicapées;
  • invite la Commission européenne à présenter une proposition de législation globale portant sur les problèmes de handicap qui étendrait à d’autres secteurs que celui de l’emploi la protection des personnes handicapées contre les discriminations et qui renforcerait le principe d’intégration des questions de handicap dans tous les domaines de décision politique ("mainstreaming");
  • demande instamment à la Commission et aux États membres d'aller plus loin dans l'intérêt porté aux questions de handicap et de passer du plan d'action en faveur des personnes handicapées (PAH) à une large stratégie communautaire en faveur de ces mêmes personnes;
  • invite la Commission et les États membres à poursuivre, dans leurs domaines de compétence respectifs, les efforts visant à garantir la pleine inclusion sociale des personnes handicapées et leur pleine participation à la vie sociale;
  • rappelle sur quelles priorités il convient de mettre l’accent afin d’assurer aux personnes handicapées l’égalité des chances: sensibilisation aux droits de ces personnes; accès des personnes handicapées aux bâtiments publics; accès à la société de l’information et aux moyens de transport; élaboration de nouvelles législations nationales et soutien aux familles. Ces priorités devraient exister dans toute société. Il est particulièrement important de mettre l'accent sur la situation des enfants handicapés;
  • exhorte la Commission européenne et les États membres à se préparer à apporter un soutien beaucoup plus considérable aux activités menées par les personnes handicapées elles-mêmes;
  • demande que la Commission et les États membres fournissent des informations concernant les meilleures pratiques et les démarches efficaces;
  • se félicite de la volonté de la Commission de lancer en 2008 une Initiative européenne concernant la participation de tous à la société de l’information (e-Inclusion) et souhaite que la portée et l’ambition de cette initiative soient aussi vastes que possible et qu’elle constitue une étape définitive vers l’intégration de l’e-inclusion dans l’ensemble des politiques européennes concernées;
  • appelle à un renforcement de la directive 2001/85/CE afin de la mettre en conformité avec la nouvelle législation communautaire relative aux droits des passagers aériens handicapés;
  • invite la Commission et les États membres à déployer tous les efforts et les moyens nécessaires afin de garantir l’application effective de la directive du Conseil 2000/78/CE qui définit le cadre juridique de l’égalité de traitement en matière d’emploi;
  • invite la Commission et les États membres à accorder une importance particulière aux services sociaux ainsi qu’à l’assistance personnelle aux personnes handicapées.