Air pur pour tous (Communication)

This page is also available in

Avis du CESE: Air pur pour tous (Communication)

Points clés

  • Le CESE considère qu’il est absolument nécessaire de faire reculer la pollution, au niveau commercial, institutionnel et domestique, ainsi que dans le secteur des transports. Les institutions et les États membres doivent donner un exemple positif en ce sens, tandis que les citoyens ont besoin de davantage de programmes qui les soutiennent pour opérer leur transition vers des moyens de chauffage propres, modernes et plus efficaces sur le plan énergétique. 
  • Il convient de considérer comme des avancées appréciables les mesures supplémentaires que la Commission européenne propose de prendre dans le domaine législatif pour remédier à certains problèmes, tels que le «Dieselgate», ainsi que les actions lancées à l’encontre des États membres qui ne respectent pas les normes existantes en matière de pollution de l’air; cette démarche a le soutien du CESE.
  • Le CESE est fermement convaincu que les nouvelles réglementations environnementales, comme celles qui concernent le domaine du transport, doivent s’accompagner de mesures de soutien financier qui encouragent l’innovation et le développement de nouvelles technologies propres, notamment les batteries, les véhicules électriques et les systèmes substitutifs de chauffage et de climatisation.
  • La coopération internationale joue un rôle essentiel pour lutter contre la pollution et les changements climatiques, et le CESE salue le large consensus dégagé entre les États membres pour réaliser les objectifs de l’accord de Paris. L’échange de bonnes pratiques en la matière, tout comme le réseau diplomatie écologique, constituent des éléments d’une importance cruciale. En outre, il est nécessaire d’adopter des mesures concrètes pour réduire les émissions polluantes des États membres, de sorte à atteindre les objectifs de l’accord.

Downloads

Presentation of the European Commission on Clean air for all - 1st study group of 13.9.2018