«Nous sommes ici pour promouvoir le dialogue civil d’une Europe du progrès et de l’inclusion», déclare Conny Reuter

Lors de sa session plénière du 18 juillet, le Comité économique et social européen (CESE) a organisé un débat avec Conny Reuter, coprésident du groupe de liaison du CESE avec les organisations et réseaux européens de la société civile.

M. Reuter a présenté les conclusions et les recommandations des Journées de la société civile 2019, qui se sont déroulées à la mi-juin, à Bruxelles, sur le thème de la démocratie durable. Il a également évoqué le rôle du groupe de liaison, un organe unique en son genre au sein de l’UE, créé en 2004 afin d’assurer un dialogue permanent entre les institutions de l’Union et le Réseau européen des organisations de la société civile au niveau de l’UE.

«Nous sommes ici pour promouvoir le dialogue civil d’une Europe du progrès et de l’inclusion», a déclaré devant l’assemblée plénière M. Reuter, en soulignant le rôle essentiel du groupe, qui offre une perspective européenne sur des sujets et des politiques de première importance, en se plaçant au-dessus des intérêts nationaux.

M. Luca Jahier, président du CESE, a salué le travail de qualité réalisé par le groupe de liaison du CESE: «Nous nous efforçons de construire des ponts et non de fermer des portes. Nous sommes là pour travailler ensemble à une Europe meilleure», a-t-il souligné.

Pour symboliser leur étroite coopération, le groupe de liaison et le CESE organisent chaque année les Journées de la société civile afin de mettre en avant la contribution des organisations de la société civile à la construction d’une Union européenne qui soit plus en phase avec les aspirations des citoyens. Ces rencontres viennent de célébrer leur 10e édition. M. Jahier a expliqué que les Journées de la société civile sont devenues l’une des manifestations phares du Comité. En juin, ce sont plus de 250 participants qui y ont pris part. (ll)