Transition vers une économie circulaire dans l’UE: le «réseau de réseaux» européen relève le défi.

Plus de 350 acteurs de l’économie circulaire issus de toute l’Europe ont relaté leurs réussites et leurs difficultés pendant la deuxième journée de la conférence des acteurs de l’économie circulaire, organisée par le Comité économique et social européen le 7 mars 2019.

Cillian Lohan, membre du CESE, a appelé les participants à se pencher sur une question décisive pour le développement de l’économie circulaire: qui doit être le moteur du changement? Consommateurs, entreprises ou décideurs politiques: à qui l’honneur?

«Je dirais que les consommateurs ne doivent pas assumer la responsabilité du changement initial» a affirmé M. Lohan, avant de poursuivre: «Une évolution des pratiques commerciales, soutenue par de nouvelles politiques et un cadre stratégique, créera un environnement où les consommateurs ont à leur disposition des solutions abordables et accessibles leur permettant de favoriser l’économie circulaire et le développement durable.»

Ladeja Godina Košir, présidente de la plateforme des acteurs européens de l’économie circulaire, a appelé les participants à tirer le meilleur parti de la plateforme en tant que réseau de soutien pour résoudre les problèmes qu’ils rencontrent dans leur projet d’économie circulaire. Son message était clair: «Nous voulons être un réseau de réseaux destiné à tous les acteurs

Joanna Drake, directrice générale adjointe de la DG Environnement, a mis en évidence le rôle essentiel des parties prenantes dans les initiatives de la Commission européenne en matière d’économie circulaire: «Le succès de ces initiatives est en partie lié à une approche ascendante, consistant à obtenir le soutien et l’engagement des parties prenantes au travers de collaborations, de plateformes, d’échange des meilleures pratiques et d’approches volontaires des entreprises.»

À l’occasion de huit ateliers interactifs, les sujets suivants ont été débattus:

  • L’inventaire des stratégies d’économie circulaire en Europe
  • Le point de vue des consommateurs sur l’économie circulaire
  • La dimension sociale de l’économie circulaire
  • Les villes circulaires contre le changement climatique
  • Les marchés publics circulaires
  • Les instruments de mesure de la transition vers une économie circulaire
  • L’innovation créative en faveur de l’économie circulaire
  • Les villages biocirculaires en faveur du développement durable

La journée a été clôturée par l’inauguration de l’exposition «Kindred Spirits».

Les participants ont également pu écouter le discours atypique de Rieta Aliredjo, présidente de la Fondation Stars Are Circular, sur les possibilités d’exploration d dans le domaine de l’économie circulaire. Son message? Soyez curieux, renseignez-vous, faites preuve de générosité et amusez-vous!

Les rapports des différents ateliers sont disponibles ici. (dm)