Le Forum européen sur la migration formule dix recommandations pour améliorer la politique migratoire de l’UE

Les 3 et 4 avril derniers, le Comité économique et social européen et la Commission européenne ont organisé le Forum européen sur la migration (FEM), qui s’est penché cette année sur le rôle de la société civile et des collectivités locales dans la gestion des migrations et la mise en place de voies d’accès sûres et légales à l’Union européenne.

L’édition 2019 du Forum – la cinquième – a donné lieu à dix recommandations issues de discussions auxquelles ont participé quelque 250 professionnels des organisations de la société civile de l’UE et des représentants des pouvoirs publics locaux, régionaux et nationaux, des institutions européennes et des organisations internationales.

La manifestation a été ouverte par Dimitris Avramopoulos, commissaire chargé de la migration, et Luca Jahier, président du CESE, qui ont tous deux souligné la nécessité de mener une politique européenne intelligente et bien contrôlée en matière de migration légale, politique qui permettrait à l’UE de tirer parti des avantages de la migration, de promouvoir la cohésion sociale et de protéger les migrants les plus vulnérables.

Le FME a mis en avant la capacité des acteurs de terrain à faire la différence pour garantir une bonne gestion des migrations et il a souligné le besoin impératif de prendre en compte les points de vue des migrants lors de l’élaboration des politiques d’intégration.

Parmi les autres recommandations en tête des priorités du Forum figurent l’association des sociétés d’accueil aux projets d’intégration des migrants, la prise en compte des besoins spécifiques des groupes vulnérables et des mesures incitant les migrants à réintégrer leur pays d’origine après avoir effectué un séjour dans l’UE pour y travailler ou y étudier, entre autres sujets de réflexion. (ll)