Lettre d'information du groupe de liaison - Février 2019

This page is also available in

Liaison Group Newsletter
Image
Logo Liaison Group Newsletter

Tout comme le désespoir ne peut provenir que d’autres êtres humains, l’espoir ne peut lui aussi nous être donné que par d’autres êtres humains. (Elie Wiesel, Américain d’origine roumaine lauréat du prix Nobel de la paix)
L’évènement organisé par le CESE le 21 février, intitulé « La société civile pour la rEUnaissance», a été marqué par l’effervescence et la diversité des contributions qui ont permis à cette étincelle d’espoir de briller. Plusieurs centaines de participants issus d’horizons très divers, des membres du CESE et d’autres membres de la société civile européenne se sont réunis afin d’émettre des suggestions pour «l’avenir de l’Europe», en amont des élections européennes de 2019 et de la réunion des chefs d’État européens qui se tiendra le 9 mai à Sibiu.
Le titre de la conférence a été choisi pour évoquer délibérément le besoin d’une deuxième Renaissance européenne: le besoin d’une révolution humaniste de grande envergure, qui englobe la culture, la science, l'art du gouvernement et l’organisation de la vie économique et sociale. À l’image des idéaux humanistes de la Renaissance, nous devons à nouveau permettre aux citoyens d’être les protagonistes de leur propre vie.
La conférence a répondu au besoin de rétablir une culture d’écoute, afin de mieux comprendre les positions de tout un chacun. Pour reprendre la récente déclaration du président italien Sergio Mattarella, nous devons faire entendre «les voix du bien». Nous devons écouter les personnes qui voient leurs espoirs et leurs opinions étouffés par la violence incessante des cris de ralliement populistes. Ces personnes sont une majorité, et elles déploient avec constance, au quotidien, des efforts pour améliorer leurs conditions de vie et celles de leur communauté, sans faire la une de la presse populaire.
Nous devons lutter contre la polarisation et la négativité qui gangrènent nos sociétés et commencent également à entamer le jeu politique au niveau européen: au lieu de nous opposer violemment à un concept, faisons-nous les défenseurs passionnés d'une idée. En ces temps difficiles, il est de notre devoir de présenter des visions positives et des solutions à la fois constructives et inclusives. Alors défendons l’Europe avec passion.
Je suis heureux de voir que les résultats de cette conférence constituent un plaidoyer positif et complexe pour l’avenir, qui nous permet de rêver d’une Europe revitalisée, diversifiée et unie.

Luca Jahier
Co-President of the Liaison Group

 

Lisez la lettre d'information complète ici.

Abonnez-vous à la lettre d'information ici.