29-30 avril 2014: 498e session plénière

This page is also available in

Débat sur la situation en Ukraine

Le 29 avril 2014, la séance plénière a consacré une partie de ses travaux à une discussion sur la crise en Ukraine

Interventions des conseillers du Groupe des travailleurs
Andrzej Adamczyk

Andrzej AdamczykAndrzej Adamczyk a souligné que le Groupe des travailleurs du CESE est partisan d'une solution pacifique en Ukraine et qu'il n'accepte pas la politique d'ingérence que met en œuvre la Russie en violation du droit constitutionnel ukrainien et des conventions internationales. L'Europe doit s'engager à garantir cette solution pacifique en épaulant les citoyens ukrainiens par le truchement de projets éducatifs et la promotion de la libéralisation du régime en matière de visas.

Il a mentionné qu'une délégation du CESE se rendra en Ukraine les 12 et 13 mai 2014 afin de discuter avec les organisations de la société civile sur place de la création éventuelle d'une plateforme commune entre le Comité et ces dernières. Le CESE envisage également d'y organiser un séminaire d'information sur les institutions européennes, sur les valeurs européennes et sur le processus d'intégration en général.

Andrzej Adamczyk a conclu son intervention en faisant valoir que c'est par le dialogue que l'on peut offrir une véritable perspective européenne à l'Ukraine et permettre une résolution non violente de la crise dans le pays.

Débat sur la préservation de la diversité culturelle en Europe

Le 29 avril 2014, la séance plénière a également accueilli M. Costa-Gavras réalisateur et scénariste, dans le cadre d'un débat sur le thème «Sauvegarder la diversité culturelle en Europe».

Interventions des conseillers du Groupe des travailleurs
Georges Dassis

Georges DassisAu nom du Groupe des travailleurs dont il est le président, Georges Dassis a exprimé son soutien au combat que mène M. Costa-Gavras pour la préservation de la diversité culturelle en Europe, une diversité qui justifie également de défendre l'exception culturelle dans le domaine économique.

En effet, si l'Union que les pères fondateurs ont créée a survécu aussi longtemps et qu'elle demeure attrayante pour tant de pays, c'est parce qu'elle représente un espace de paix, de solidarité et de démocratie qui, en même temps, garantit le respect de la diversité culturelle. Cette dernière constitue, par conséquent, une des bases de l'existence de l'UE et une garantie de la survie des générations futures au sein de l'Union.

Georges Dassis a également appelé M. Costa-Gavras et le monde des arts et des lettres en général à s'engager plus fermement en faveur du maintien de la paix et de l'entente des peuples sur le continent, en particulier en cette période au cours de laquelle «les tambours de la guerre commencent à résonner aux frontières de l'Europe».

Giuseppe Iuliano

Giuseppe IulianoGiuseppe Iuliano a exprimé son admiration pour un homme qui, par son œuvre cinématographique, est parvenu à influencer de manière positive tant de personnes de par le monde et à leur enseigner les vraies valeurs de la vie, telles la vérité, la justice sociale, la solidarité et la transparence, ainsi que le combat contre la corruption et l'indifférence.

Ensuite, Giuseppe Iuliano a fait part de son optimisme en ce qui concerne les futures générations en Europe, car les liens qui se créent entre les jeunes Européens d'aujourd'hui sont de nature culturelle plutôt qu'économique. C'est grâce à des programmes comme Erasmus que les jeunes générations se sont forgé une véritable identité européenne, en plus de leur identité nationale.

En ce qui concerne la diversité culturelle, Giuseppe Iuliano a souligné que M. Gavras a contribué au renforcement de cette valeur parce qu'il reflétait les réalités locales dans son œuvre avec un tel engagement qu'elles finissaient par devenir une référence universelle. Comme Georges Dassis, il a exprimé sa solidarité avec M. Costa-Gavras dans sa bataille pour la préservation de la diversité culturelle en Europe.