Press releases

  • Reference number
    46/2016

    Le 1er juillet, le CESE a organisé la première Journée européenne des entreprises de l'économie sociale sous l'intitulé «Des paroles aux actes!». Cette manifestation participative a rassemblé quelque 120 acteurs de l’économie sociale et les partenaires institutionnels du CESE pour faire le point sur l'état actuel de la situation, créer des synergies et étudier quelles mesures doivent encore être prises pour construire un écosystème adéquat pour les entreprises de l’économie sociale et exploiter pleinement le potentiel de ce secteur.

  • punghi / Shutterstock.com
    Reference number
    45/2016

    Les réfugiés ont été au cœur de l’actualité et des débats en Europe au cours de l’année écoulée, le nombre de demandeurs d’asile atteignant 1,3 million en 2015. Leur nombre sans cesse croissant, des débats houleux et les vives tensions que cet afflux a généré en Europe font qu’il est plus important que jamais de marquer la Journée mondiale des réfugiés, afin de commémorer les nombreux réfugiés qui ont perdu la vie dans leur quête de sécurité et de réfléchir aux meilleurs moyens de répondre à une tendance qui, comme le montrent différentes études, se poursuivra probablement.

  • Reference number
    44/2016

    La réunion inaugurale de la Plateforme de la société civile UE-Géorgie (PSC) a eu lieu le 16 Juin 2016 à Tbilissi et a été co-présidée par Andrzej Adamczyk, membre du CESE, et Kakha Gogolashvili, président de la Plateforme nationale géorgienne auprès du Forum de la société civile du Partenariat oriental. Les participants à la première réunion de la PSC ont adopté une déclaration conjointe, évaluant l'état d'avancement de la mise en œuvre de l'accord d'association UE-Géorgie et reconnaissant les progrès considérables accomplis par la Géorgie depuis le début du processus d'association. Néanmoins, ils ont appelé ...

  • Photo©présidence de la République/J.Bonet
    Reference number
    43/2016

    Ce vendredi 10 juin, le président du Comité économique et social européen, Georges Dassis, se rend à l'Élysée, où il sera reçu par le président de la République française. Il y défendra, avec neuf autres cosignataires, l'appel du 9 mai en faveur d'une renaissance européenne et compte sur le leadership de la France pour relancer le projet européen. Six initiatives pour «éviter une marginalisation de l’Europe non seulement économique et politique, mais aussi morale et culturelle»: de l'éducation civique européenne et l'«Erasmus des collégiens» à la sécurité intérieure de l'Union, l'appel exhorte «les institutions européennes et l'ensemble des États membres» à se mettre au travail pour accomplir les promesses de cette feuille de route ...

  • Reference number
    42/2016

    «En tant que défendeur des droits des travailleurs, notamment de leur droit à une mobilité sûre et à une information continue, je me félicite de la présentation d’un projet européen visant à assurer le suivi des droits à pension dans toute l’Union. Selon moi, rechercher une solution vraiment européenne au lieu d’appliquer un système préexistant à l’échelle européenne est un choix raisonnable», a déclaré George Dassis, président du Comité économique et social européen, lors d’une conférence organisée conjointement par le consortium TTYPE (Track and trace your pension in Europe) et le CESE. «Puisqu’il s’agirait d’un service d’utilité tant publique (informer les citoyens sur leurs droits à pension et éliminer les obstacles à la mobilité au sein de l’Europe) que privée (aider les institutions de retraite à mieux informer leurs membres), le service européen de suivi des retraites devrait, selon moi, être pour le moins cofinancé par la Commission.»

  • Reference number
    41/2016

    JOURNÉES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE 2016

    Des représentants d'organisations et de réseaux de la société civile européenne, des membres du CESE et d’autres institutions européennes se sont rassemblés le 31 mai et le 1er juin à Bruxelles à l'occasion des Journées de la société civile accueillies par le CESE. Les débats des deux journées de cette manifestation annuelle ont principalement porté sur les migrations, les défis et les opportunités qu’elles représentent pour notre société européenne afin que celle-ci en tire le meilleur parti.

     

     

  • shutterstock-Khakimullin Aleksandr
    Reference number
    40/2016

    La voix de la société civile sera entendue lorsque les ministres européens chargés des questions urbaines se réuniront à Amsterdam, le 30 mai 2016, afin d’adopter le nouveau programme urbain de l’UE.

    Le programme urbain de l’UE vise à instaurer une nouvelle forme de coopération à plusieurs niveaux entre les États membres, les régions, les représentants des autorités municipales, la Commission européenne, le Parlement européen, les organes consultatifs (CESE et CdR), la BEI et les autres acteurs concernés en vue de renforcer la dimension urbaine de la politique de l’UE. Conçu pour stimuler l’innovation et la croissance, le programme influencera directement la vie des citoyens de l’Union européenne dont 80 % résideront, selon les prévisions, dans les villes d’ici 2050

  • Reference number
    39/2016

    Georges Dassis, président du Comité économique et social européen, a reçu à Bruxelles son homologue Patrick Bernasconi, président du Conseil économique, social et environnemental français. Ce dernier a prononcé une allocution intitulée « Les conseils économiques et sociaux face aux attentes de la société civile européenne » et pris part aux débats des conseillers européens sur cette question d'une importance fondamentale pour les citoyens européens et ceux qui représentent leurs organisations à tous les niveaux.

  • Reference number
    38/2016

    Le Comité économique et social appelle à faire de la société civile le moteur du nouveau partenariat UE-ACP

    Aujourd’hui, lors de sa session plénière, le CESE a présenté des recommandations sur la manière dont les mécanismes de l’UE en matière de commerce, d’aide et de développement devraient être remodelés de manière à s’attaquer plus efficacement aux défis actuels et futurs dans le cadre des relations avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Ces recommandations influenceront le nouveau cadre qui remplacera l’actuel accord de partenariat de Cotonou (APC), signé par 79 pays ACP et l’UE, qui doit expirer en février 2020.

     

  • © 2016 FRONTEX
    Reference number
    37/2016

    Améliorer la gestion de la frontière extérieure de l'UE n'est désormais plus uniquement un objectif, c'est une urgence, selon un avis du CESE adopté aujourd'hui. Cela ne doit toutefois pas se faire au détriment des droits humains fondamentaux, notamment le droit d'asile et le droit à la libre circulation dans l'UE.

    Le Comité, tout en plaidant pour un renforcement du mandat de l'agence Frontex, ne soutient pas la proposition de la Commission européenne visant à mettre en place des contrôles systématiques pour les citoyens européens aux frontières extérieures de l'UE, car cette mesure nuirait gravement au droit fondamental de libre circulation. En revanche, le CESE propose de renforcer et de consolider les règles de Schengen en les appliquant de manière uniforme dans tous les États membres et en veillant à ce que les frontières extérieures soient gérées conjointement (par l'UE et les États membres).