Press releases

  • Reference number
    73/2015

    L’aviation a une incidence très forte sur la croissance économique. Le système de transport aérien génère des avantages au-delà de l'industrie de l’aviation proprement dite. Il permet non seulement aux personnes et aux entreprises d'avoir accès à la connectivité et à la mobilité, mais contribue également au bien-être de la société sous la forme, notamment, de la sécurisation des investissements, de l'offre d'emplois, ainsi que de l'amélioration de la productivité et de l'innovation. Le secteur de l’aviation emploie près de deux millions de personnes et contribue à l’économie européenne à hauteur de 110 milliards d’euros[1].


     

     

  • Reference number
    72/2015

    Alors que les négociations de la COP21 battent leur plein, le Comité économique et social européen (CESE) invite instamment les dirigeants mondiaux à conclure un accord ambitieux et contraignant, conforme à l'objectif général visant à maintenir le réchauffement planétaire sous la barre des 2 °C.

    «J'en appelle à la responsabilité des dirigeants européens et mondiaux et je souhaite leur rappeler que la COP21 est décisive pour l'avenir de notre planète et en particulier les personnes qui y vivent. Si vous prenez les objectifs du développement durable au sérieux, si vous prenez la lutte contre la pauvreté au sérieux, alors vous devez agir maintenant. L'échec n'est pas envisageable.» Tel est le message, clair et puissant, que Georges Dassis, président du CESE, a une nouvelle fois adressé aux négociateurs de la COP21.

  • Copyright Andreas Reeg
    Reference number
    71/2015

    Plus de 120 millions de personnes dans l’Union européenne sont exposées à un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale[1]

    Les organisations de terrain qui œuvrent à la réduction de la pauvreté en Allemagne, en Irlande, en France, en Pologne et en Finlande montrent la voie à suivre en venant directement en aide à ceux qui en ont besoin. Le Comité économique et social européen a décerné le Prix 2015 de la société civile européenne à des organisations qui se distinguent par leur créativité et le succès qu'elles remportent dans la lutte contre la pauvreté.

  • Reference number
    70/2015

    À la veille de la COP 21, le Comité économique et social européen (CESE) et le Comité des régions (CdR) ont conjointement prévenu les négociateurs qui vont se réunir à Paris qu'ils n'ont pas droit à l'échec, en leur adressant un message clair: la véritable action pour le climat et en faveur d'une transition vers une économie à faible intensité de carbone est en train de se réaliser en dehors du processus de décision politique, et le moment est venu d'intégrer la contribution des acteurs de la société civile et celle des collectivités territoriales dans un système de gouvernance à plusieurs niveaux.

  • Reference number
    69/2015

    Plus de 200 participants ont traité et débattu de l’organisation du travail et des pratiques de développement des compétences bénéficiant à la fois aux employeurs et aux salariés, lors d'un séminaire organisé conjointement par le Cedefop, Eurofound et le CESE, le 19 novembre à Bruxelles.

    Ce séminaire a été l’occasion de présenter aux décideurs politiques, aux universitaires et aux acteurs de terrain, ainsi qu'aux représentants des autorités nationales, des institutions européennes, des entreprises et des syndicats, les conclusions de la troisième enquête d'Eurofound sur les entreprises en Europe (Third European Company Survey) ainsi que de l'enquête du Cedefop sur les compétences et les emplois en Europe (European Skills and Jobs Survey).

  • Reference number
    68/2015

    Lorsqu'elle s'est rendu compte qu'elle ne bénéficiait d'aucune aide, d'aucun soutien et d'aucun conseil pour elle et son fils Robbie, victime, en Grèce, d’une grave agression lui ayant occasionné des lésions cérébrales dont il souffrirait pour le restant de ses jours, Maggie Hughes a décidé de lutter pour les droits des victimes. Cette lutte, entamée en 2008 en Crète, dans une situation de profonde détresse, l'a amenée à influencer la législation adoptée par l’Union en 2012 pour aider les victimes de la criminalité dans l’UE, et à obtenir un jugement définitif dans l'affaire concernant Robbie en septembre 2015.

  • Reference number
    66/2015

    Hier, M. Georges Dassis, président du CESE, a rencontré M. Sandro Gozi, secrétaire d’État italien à la présidence du Conseil des ministres, chargé des affaires européennes, en présence de M. Joost van Iersel, président de la section «Union économique et monétaire, cohésion économique et sociale» (ECO) du CESE, et de M. Carmelo Cedrone, vice-président de la section. La réunion a porté sur le processus de l’intégration européenne et plus particulièrement l’achèvement de l’Union économique et monétaire (UEM), à la lumière du récent rapport des cinq présidents (http://ec.europa.eu/priorities/economic-monetary-union/docs/5-presidents-report_fr.pdf) et du paquet de mesures élaboré par la Commission pour approfondir l’UEM (http://ec.europa.eu/priorities/economic-monetary-union).

  • Reference number
    65/2015

    Dans le cadre de la semaine européenne pour la lutte contre le crime organisé, le CESE se penche sur les moyens d'une collaboration renforcée de la société civile avec les autorités locales pour la lutte contre le fléau du crime organisé.

    En Europe, quelque 3 600 groupes et réseaux criminels organisés participent à l'hideux commerce du crime, qui va de la traite des êtres humains, au trafic de migrants, d'armes, de drogue, d'espèces animales rares, de biens culturels, à la contrefaçon et à la contrebande de médicaments. Autant de sources de revenu potentielles pour la mafia, les organisations criminelles transnationales et les groupes terroristes.

    .

  • Reference number
    64/2015

    Communiqué de presse commun CESE-PNUE

    Le premier pas a été franchi: en septembre 2015, les chefs d'État et de gouvernement se sont mis d'accord sur le programme de développement durable à l'horizon 2030, qui trace la route vers des sociétés plus inclusives, plus prospères et plus durables. Cet accord marque une évolution dans la maturité comme dans l'ambition de la communauté internationale pour promouvoir, au profit de tous, de nouveaux modèles de prospérité plus respectueux de l'environnement et plus inclusifs. Le moment est venu de traduire, dans le monde entier, les 17 objectifs de développement durable en politiques publiques communes ou spécifiques.

    Le Comité économique et social européen (CESE) et le programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) travailleront main dans la main pour que la société civile soit pleinement associée à la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD).

  • Reference number
    63/2015

    2e réunion du réseau des acteurs économiques et sociaux UE-Afrique – adoption d'une résolution commune

    Une approche basée sur la pleine coopération avec les pays africains et le respect des droits de l'homme dans la lutte contre les flux de réfugiés dans l'UE a le plein appui de la société civile des deux continents. Toutefois, c'est maintenant qu'il faut agir: «Un plan d’action ne suffit pas, il importe de le doter des moyens financiers nécessaires et d’améliorer la coordination et la coopération». Tels ont été les principaux messages de la deuxième réunion du réseau des acteurs économiques et sociaux UE-Afrique, organisée par le Comité économique et social européen, les 27 et 28 octobre.