Déclaration du président du CESE sur la situation en Turquie en matière de droits fondamentaux

This page is also available in

À l'issue de la réunion extraordinaire du bureau du Comité économique et social européen qui s'est tenue le 10 novembre 2016, le président a fait la déclaration ci-après :

Je tiens à exprimer mon inquiétude extrême vis-à-vis de la situation que connaît actuellement la Turquie en matière de respect des droits fondamentaux.

S'il convient de condamner fermement le crime qui consiste à tenter de prendre le pouvoir par la violence, la survenance d'une tentative de coup d'État ne saurait en aucun cas justifier une suspension du respect des droits fondamentaux.

En outre, il est extrêmement alarmant que des citoyens, des organisations de la société civile, des journalistes ou des élus qui ne soutiennent pas cette tentative de coup d'État soient privés de certaines de leurs libertés en l'absence de toute preuve de leur participation. Il est impératif que la Turquie s'attache à respecter les obligations qui lui incombent, en particulier, au titre de la Convention européenne des droits de l'homme, en veillant à ce que les normes du Conseil de l'Europe et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme demeurent respectés même dans le cadre de dérogations justifiées par l'état d'urgence.

J'invite les autorités turques à chercher désormais à surmonter l'épreuve d'une autre façon: il est dans l'intérêt de la Turquie elle-même, de sa population et de ses relations futures avec l'Union européenne, qu'elle progresse de façon décisive et définitive vers une société pluraliste et paisible dans laquelle toute idée peut être librement exprimée, à l'exclusion de l'appel à la violence, où les libertés d'expression et d'association sont absolues, y compris le droit de manifester publiquement ou de prendre part à une grève et où toutes les composantes de la société civile peuvent vivre et s'exprimer sans crainte, en ce comprises les minorités de tout type. À mon sens, c'est le meilleur moyen de désamorcer définitivement tout risque pour le pays, d'unifier la population par-delà même ses diversités et de préparer d'une façon vraiment efficace une adhésion à l'Union européenne.

 

Georges Dassis

 

Downloads

CP 67 Président CESE Déclaration Turquie