Les acteurs économiques et sociaux pour une contribution plus active au Partenariat Union Européenne–Afrique

This page is also available in

Partenariat Union Européenne–Afrique
Image
Partenariat Union Européenne–Afrique

Adoption d'une Déclaration en faveur de la jeunesse adressée au Sommet UA-UE

Un nouvel élan dans les rapports entre l'UE et l'UA basé sur un rôle majeur des acteurs socio-économiques

Voici la vision partagée par les acteurs économiques et sociaux et leurs institutions représentatives des deux continents. Les différentes mutations observées à l’échelle mondiale impactent les relations Afrique-Europe. "L'Europe et l'Afrique ont tout à gagner d'un renforcement de leurs liens, mais elles ont aussi beaucoup à perdre si elles ne parviennent pas à agir avec plus de concertation", a souligné M. Yves Somville, Président de la délégation du Comité économique et social européen, dans la séance d'ouverture. A cet égard, les acteurs économiques et sociaux doivent accroître leur contribution pour le renforcement de la coopération Union Africaine-Union Européenne.

Les 16-17 novembre 2017 s’est tenue à Abidjan, en Côte d’Ivoire, la 4ème Rencontre des Acteurs économiques et sociaux de l’Union africaine et de l’Union européenne. Organisée par le Comité Économique et Social Européen (CESE) en collaboration avec le Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de Côte d'Ivoire (CESEC), cette réunion a vu la participation de plus de 200 représentants des acteurs économiques et sociaux, des assemblées consultatives de la société civile et des organisations internationales des deux continents. Au cours des assises, les réflexions ont porté sur le futur des rapports entre l'Union européenne et l'Union africaine. Au terme de la Rencontre, une Déclaration conjointe a été adoptée et sera présentée aux Chefs d'État et de Gouvernement au Sommet UE-UA des 29 et 30 novembre 2017.

«La participation active de la société civile organisée au dialogue et à la coopération entre l’Union européenne et l’Afrique est d’une importance capitale. Sans elles il sera impossible de trouver des solutions durables aux problèmes auxquels sont confrontés les deux continents», a déclaré Mme Dilyana Slavova, présidente de la section spécialisée Relations extérieures du Comité économique et social européen.

Quatre thèmes ont retenu l’attention des participants durant les travaux. Ce sont: (I) la contribution des acteurs socio-économiques dans le future des relations UA-UE, (II) l'importance de l'agriculture et du secteur agroalimentaire pour transformer l’Afrique, (III) l’éducation et le renforcement des compétences : Nouvelles stratégies au profit des jeunes, et (IV) les stratégies pour le développement des économies vertes. Un accent particulier a été mis sur le futur des relations Afrique –UE et la question de l’avenir de la jeunesse.

En ce qui concerne le futur des relations Afrique-UE, les participants ont appelé au renforcement du partenariat stratégique garantissant les intérêts communs des deux continents dans un respect mutuel. Cette 4ème rencontre du genre a permis de rappeler que la contribution des acteurs économiques et sociaux est essentielle pour relever les nombreux défis dont le phénomène migratoire, la lutte contre le terrorisme, le changement climatique, la préservation de la paix et la prévention des conflits.

Quant aux préoccupations de la jeunesse, les participants ont salué la nécessité de la prise en compte des aspirations et des besoins des jeunes dans les relations Afrique-UE et dans le développement des deux continents. Ils préconisent la mise en œuvre de mesures telles que : un enseignement de base universel, une adéquation entre le système éducatif et le marché du travail, un accès plus aisé des jeunes au financement, et à l'auto-emploi. En outre, la mobilité des travailleurs qualifiés devrait non seulement être aussi améliorée à travers la valorisation des compétences et des qualifications, mais aussi et surtout, la mise en place de politiques et programmes concertés encourageant le retour et la réintégration dans leur pays d’origine.

La déclaration finale de cette rencontre sera transmise aux plus hautes autorités politiques de l'UA et de l'UE, ainsi qu'aux principaux partenaires africains et européens.

 

Downloads

CP 61/2017 - Les acteurs économiques et sociaux pour une contribution plus active au Partenariat Union Européenne–Afrique