Le Président du PE, Tajani, et le Président du CESE, Dassis, s’engagent à améliorer la coopération et à aider les citoyens à reprendre confiance en l’Europe

This page is also available in

Le président du Parlement européen (PE), M. Antonio Tajani, et le président du Comité économique et social européen (CESE), M. Georges Dassis, s’engagent à améliorer leur coopération et à contribuer à ce que les citoyens reprennent confiance en l’Europe

Le président du PE, M. Antonio Tajani, a participé à la session plénière du CESE du jeudi 1er juin pour discuter des priorités du PE et du renforcement de la coopération entre les deux institutions.

Les six priorités du PE pour cette année sont très largement en accord avec les préoccupations de la société civile européenne, selon le CESE. Il s’agit notamment: de donner un nouvel élan à la création d’emplois, à la croissance et à l’investissement; de s’occuper de la dimension sociale de l’Union européenne; de mieux assurer la sécurité des citoyens européens; de réformer et de développer la politique migratoire dans un esprit de responsabilité et de solidarité; de concrétiser l’engagement de mettre en place un marché unique numérique connecté; de réaliser l’objectif d’une union de l’énergie ambitieuse et d’une politique de lutte contre le changement climatique avant-gardiste.

 Les trois principaux défis que nous devons relever ensemble sont le chômage (en particulier celui des jeunes), les migrations et le terrorisme. La plupart des citoyens de l’UE souhaitent la protection de l’UE dans certains domaines mais un pourcentage élevé de citoyens votent pour les populistes, ce qui traduit un mécontentement  , a déclaré M. Tajani.

M. Tajani et le président du CESE, M. Georges Dassis, se sont engagés à améliorer le dialogue entre le PE et le CESE, à la fois de manière formelle et informelle, ainsi qu’à organiser régulièrement des échanges et des débats d’idées et à développer et approfondir leur coopération de sorte à pouvoir réagir efficacement à ce qui se passe sur le terrain. Cela devrait améliorer l’efficacité des politiques de l’UE, avec un impact visible sur la vie des citoyens ordinaires.

M. Tajani a déclaré que l’amélioration de la coopération avec le CESE est essentielle en raison de sa proximité du citoyen.  Le CESE, qui représente les travailleurs, les employeurs, les PME, etc., est en prise directe avec l’actualité et peut ainsi nous aider à transmettre des messages aux citoyens européens  , a déclaré M. Tajani lors de la session plénière, décrivant le CESE comme les oreilles de l’Europe et ajoutant que  tout comme les députés au Parlement européen, les membres du CESE sont bien placés pour écouter et comprendre réellement ce que les citoyens veulent et attendent .

Le président du CESE, M. Georges Dassis, a déclaré que chacune des actions et chacun des travaux du Comité ont démontré que le CESE représente la démocratie européenne et qu’il  s’est réellement engagé à faire du slogan “pour une Europe unie, démocratique, solidaire, pacifiée, prospère et proche de ses citoyens” une réalité .

M. Jacek Krawczyk, président du groupe des employeurs du CESE, s’est félicité du fait qu’un certain nombre de priorités du PE correspondent à ce que les employeurs demandent : un environnement macroéconomique stable; une culture de l’entreprenariat plus affirmée; l’achèvement du marché unique; une politique industrielle plus efficace et tournée vers l’avenir, qui promeuve le libre-échange et, enfin, un soutien à la compétitivité en tant que clé de la création de davantage d’emplois ainsi que du maintien et du renforcement de la dimension sociale de l’UE.

M. Christian Bäumler, représentant le groupe des travailleurs du CESE, a déclaré que le renforcement de la coopération entre les deux institutions est indispensable pour garantir l’existence d’un solide socle de droits sociaux dans le futur.  L’Union européenne doit protéger ses citoyens contre les effets de la mondialisation pour gagner en légitimité. Nous avons également besoin de progresser sur la voie de la réduction du chômage et de mettre un terme aux inégalités .

M. Luca Jahier, président du groupe des activités diverses du CESE, a exprimé son soutien à la déclaration que le président du PE a faite lors de la récente réunion du G7 qui a eu lieu à Taormine, affirmant qu’ il est temps pour l’Europe de jouer un rôle de chef de file dans des domaines tels que le commerce et l’accord de Paris sur le climat . Il a également invité M. Tajani à élaborer un programme détaillé visant à associer le PE et le CESE dans le cadre d’une stratégie commune de communication dans la perspective des élections européennes de 2019, afin de réduire la distance qui sépare l’UE de ses citoyens et de parler d’une seule voix.

Le PE et le CESE, de conserve avec le Comité européen des régions, ont signé leur premier accord de coopération en 2014.