Réorganisation de toutes nos ressources pour résoudre les problèmes émergents et apporter une assistance aux commerçants et artisans

This page is also available in

 

Violeta JELIĆ
Chambre croate des métiers et de l'artisanat

La Chambre croate de l’artisanat (ci-après «la Chambre») est une organisation professionnelle indépendante de commerçants et d’artisans, qui a été créée afin de promouvoir, de coordonner et de représenter les intérêts conjoints des professions du commerce et de l’artisanat.

Ses membres sont des commerçants et des artisans qui exercent leur activité sur le territoire de la république de Croatie. Leur nombre s’élève à 90 000.

La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions sur un grand nombre d’entreprises. La crise a gravement touché et touche toujours les membres de la Chambre, qui représentent la catégorie la plus vulnérable, celle des micro et des petites entreprises.

En tant que représentante des commerçants et des artisans, la Chambre a immédiatement répondu à la crise en réorganisant toutes ses ressources (humaines) et en les consacrant à la résolution de problèmes émergents et au soutien des affiliés.

(Pour sauver les entreprises et les emplois des membres, de nombreuses propositions et demandes ont été envoyées au gouvernement croate, aux ministères et aux autres institutions compétentes. Il est important de souligner que la plupart de ces demandes ont été acceptées, notamment la garantie d’une aide financière mensuelle pour les membres indépendants de la Chambre octroyée par le service croate de l’emploi, le report et l’annulation des impôts et des contributions, l’adoption de mesures spéciales en fonction du type d’activité, la levée des entraves rencontrées quotidiennement par les transporteurs de marchandises aux frontières, la garantie d’une circulation facilitée pour les artisans et leurs travailleurs pendant la quarantaine, le report et l’annulation de nombreux coûts mensuels (prêts, baux, loyers, etc.), et la liste ne s’arrête pas là.

Pendant la crise liée à la pandémie de coronavirus, les demandes ont été soumises par téléphone, par l’intermédiaire des réseaux sociaux ainsi que par courriel, à l’adresse koronaathok [dot] hr.

Cette adresse électronique a été créée afin de recevoir toutes les questions relatives aux entreprises durant la pandémie. Y sont souvent arrivées jusqu’à cinq demandes par minutes, voire plus de 180 courriels par heure.

En 2020, les services de conseil de la Chambre croate de l’artisanat ont fait preuve d’un grand dynamisme en donnant suite aux demandes et en prodiguant des conseils concernant les conditions spéciales imposées par le confinement aux entreprises ainsi que les mesures épidémiologiques visant à prévenir la propagation du coronavirus. En ce sens, la Chambre a également joué un rôle clé dans l’élaboration et la proposition de mesures avec le concours d’autres organisations et organismes, dont près de 80 % ont été approuvées. Enfin, le service a également proposé des modalités plus transparentes et claires pour le recours à ces mesures, afin de protéger l’économie et de préserver l’emploi. La Chambre s’est entretenue avec les artisans ainsi que les représentants d’institutions et a trouvé de meilleures solutions plus appropriées.

En 2020, la Chambre croate de l’artisanat a présenté 160 propositions écrites aux autorités compétentes en vue d’améliorer le sort du secteur de l’artisanat.

L’ensemble de ces propositions ont été mises à la disposition du public sur la nouvelle section du site de la Chambre croate de l’artisanat (HOK).