Prévention du coronavirus: protéger les travailleurs sur leur lieu de travail

This page is also available in

 

Dirk BERGRATH
IG Metall (German Metalworkers' Union)

Nous n’avons pas encore vaincu le coronavirus, la pandémie sévit toujours. Les mesures de protection, telles que la distanciation sociale et les règles d’hygiène, font désormais partie intégrante du quotidien en entreprise. L’heure est aujourd’hui venue d’examiner et d’adapter les mesures en vigueur. Pour ce faire, IG Metall a élaboré un guide et s’emploie à le mettre continuellement à jour.

Les employeurs sont contraints d’élargir leur offre de télétravail. Le risque de contracter la maladie pulmonaire COVID-19 sur le lieu de travail est très élevé. Dès lors, il est crucial, actuellement mais aussi à l’avenir, de réduire au minimum le risque d’infection et de protéger la santé des collègues. Si cela s’avère possible dans de nombreuses entreprises, relever un tel défi ne s’improvise pas.

Pour soutenir les acteurs opérationnels, IG Metall a mis au point un guide détaillé pour la prévention du coronavirus au sein de l’entreprise. Ce document compile des instruments et des mesures de prévention au travail et de protection globale de la santé, et formule des recommandations concrètes pour prévenir efficacement les infections sur le lieu de travail.

Les règles en matière de santé et de sécurité au travail permettent aux comités d’entreprise de veiller, lorsque cela s’avère nécessaire, à ce que les droits à la protection dont disposent les travailleurs soient respectés. Elles portent, à titre d’exemple, sur des aspects techniques, tels que la ventilation des pièces, ou des aspects organisationnels, qu’il s’agisse de l’organisation du temps de travail et des pauses ou du télétravail. Outre les mesures de prévention, elles prévoient différentes solutions pour la gestion des groupes à risque.

Les instruments à la disposition des comités d’entreprise dans le cadre de leur politique de prévention sont bien connus: il s’agit de la cogestion et de l’analyse des risques. La politique de prévention de l’entreprise doit avoir pour objectif de ralentir la propagation des infections et de protéger les travailleurs.

Les entreprises doivent satisfaire aux exigences minimales correspondantes grâce à des mesures techniques ainsi qu’à des mesures relatives à l’organisation du travail et à la protection personnelle. Il est impossible de préciser en détail quelles précautions doivent être prises: celles-ci sont définies par la nature des risques en présence sur le site.

Une chose est sûre: seule une combinaison de mesures peut permettre de se prémunir pleinement et efficacement contre une infection. Il va également de soi que les meilleures mesures seront vaines sans une participation adéquate de l’ensemble des collègues. Élément très important: il convient de prendre des précautions spéciales pour les travailleurs qui appartiennent à un groupe à risque, en raison d’un cancer ou d’une maladie cardiovasculaire, par exemple.