Présentation des bonnes pratiques des entreprises bulgares pour l'organisation du travail pendant la pandémie

This page is also available in

 

Milena ANGELOVA
Association du capital industriel de Bulgarie (AIKB)

Soucieuse de constamment se tenir à l’écoute de ses membres — plus de 10 000 entreprises bulgares — et leur venir en aide, l’Association du capital industriel de Bulgarie (AIKB) a créé une rubrique spéciale sur son site internet. Celle-ci vise principalement à aider les entreprises et les citoyens de Bulgarie, dans la situation exceptionnelle que nous traversons actuellement comme dans le suivi qui y sera donné, à surmonter le préjudice économique occasionné par la pandémie de COVID-19. Son contenu a été pensé, et continue de l’être, pour refléter les points de vue et les besoins des membres de l’AIKB.

La rubrique, accessible en suivant ce lien, contient des exemples de plans d’action, d’instructions, de recommandations et d’indications méthodologiques spécialement conçus — conformément aux orientations de la Commission européenne et de l’OMS — pour assurer la poursuite des activités professionnelles normales et la protection des travailleurs.

L’AIKB recueille, diffuse et présente également de bonnes pratiques mises en œuvre par des entreprises bulgares dans divers secteurs et régions du pays en matière d’organisation du travail dans le contexte de la pandémie.

En tant qu’association la plus représentative au niveau national, porte-voix de plus de 90 organisations sectorielles, l’AIKB a pour mission première de toujours défendre les intérêts des entreprises, aussi bien des plus petites d’entre elles que des plus grands groupes présents en Bulgarie. Les membres du conseil d’administration de l’AIKB et ses experts entretiennent un dialogue permanent avec les pouvoirs publics sur l’élaboration de mesures en réaction à la crise. À l’initiative de l’AIKB, les mesures de soutien aux entreprises ont été étendues et prolongées, permettant à un plus grand nombre d’entreprises bulgares d’accéder à des ressources financières et de bénéficier de divers avantages accordés par l’État. Pour atténuer les retombées économiques des mesures prises afin d’endiguer la propagation du coronavirus, l’AIKB a proposé d’apporter des changements à la réglementation et de prendre des mesures pour promouvoir le tourisme, l’industrie et l’accès au financement, assurer la libre circulation des biens et des marchandises, soutenir les activités de formation complémentaire et consolider le système fiscal bulgare, ainsi que des mesures de portée plus générale.