PDF export

Le CESE se réjouit de l'adoption par la Conférence internationale du Travail de deux nouveaux instruments pour combattre la violence et le harcèlement au travail

This page is also available in

Le Comité Economique et Social Européen se félicite de la décision prise le 21 juin 2019 lors de la Conférence internationale du Travail, qui marquait le centenaire de l'OIT, concernant l'adoption de deux nouveaux instruments – une convention et une recommandation – pour combattre la violence et le harcèlement au travail.

Le président du CESE Luca Jahier avec Les Vice-Présidentes Milena Angelova et Isabel Caño Aguilar soulignent l'importance de cette décision en rappelant que le Comité économique et social européenne avait déjà adopté un nouveau Règlement et un Code de Conduite des membres lors de la session plénière du Comité le 20 février 2019.

L'adoption par CESE d'un instrument qui prenait en compte la question du lieu de travail sûr et des instruments pour combattre le harcèlement au travail est la preuve de l’engagement du CESE dans le respect des droits humains.

A l’instar de la Convention de l’OIT, en affirmant le principe du respect de la dignité sur le lieu de travail le Président Luca Jahier, et les Vice-Présidentes Milena Angelova et Isabel Caño Aguilar rappellent que le CESE en tant que représentants de la société civile s’est doté d’instruments fondamentaux et efficaces pour garantir le respect rigoureux de standards éthiques, de non-discrimination, d'égalité des chances et de respect de la dignité sur le lieu de travail plus particulièrement en relation avec la prévention et la lutte contre toute forme de harcèlement. Un Comité consultatif sera chargé de surveiller la mise en application des principes de ce code de conduite.

 

Pour rappel:

La Convention sur la violence et le harcèlement et la Recommandation sur la violence et le harcèlement, ont été adoptées par les délégués lors de la dernière journée de la Conférence internationale du Travail du centenaire, à Genève, le 21.06.2019. La Convention a reçu 439 votes en faveur, sept contre et 30 abstentions. La Recommandation a été adoptée avec 397 voix pour, 12 voix contre et 44 abstentions.

 En 2019, l’Organisation internationale du Travail, l’agence des Nations Unies qui s’occupe de questions liées au monde du travail, célèbre son centième anniversaire. Le 21.06.2019, à sa 109e session à Genève, la Conférence internationale du Travail a adopté ces deux nouveaux instruments (une convention et une recommandation) pour lutter contre la violence au travail.