Lancement d'une plateforme de coupons pour aider les détaillants et les entreprises

This page is also available in

 

Karl-Peter SCHACKMANN-FALLIS
Association allemande des caisses d'épargne et des caisses centrales (DSGV)

Les 377 caisses d’épargne (Sparkassen) que compte l’Allemagne disposent de succursales dans toutes les villes, communes et arrondissements du pays. Au cours des semaines difficiles qui ont marqué le début de la pandémie de COVID-19, une grande partie de ces quelque 12 500 succursales étaient ouvertes et les conseillers à la clientèle présents sur place ou joignables par téléphone ou par courriel.

L’engagement social est l’un des principes fondateurs des caisses d’épargne. C’est pourquoi, très vite après l’introduction des mesures de distanciation sociale en Allemagne, elles ont lancé un système de bons à valoir afin de soutenir les entreprises et les commerces locaux. En effet, de nombreuses personnes souhaitaient apporter leur aide et soutenir qui leur coiffeur, qui leur commerçant préféré, qui leur établissement de quartier, à un moment où les magasins devaient rester fermés ou n’étaient autorisés à rouvrir leurs portes que moyennant certaines restrictions. Les bons à valoir étaient une bonne solution pour permettre à ces commerces de réaliser un certain chiffre d’affaires en fournissant les prestations plus tard. Plus de 4 000 commerces se sont très rapidement enregistrés sur le site helfen.gemeinsamdadurch.de et ont utilisé Facebook, Instagram ou WhatsApp pour attirer l’attention de leurs clients sur ce système de bons. Un petit salon de coiffure a ainsi vendu en peu de temps des bons pour une valeur de plus de 1 000 EUR.

La plateforme WirWunder a été créée en avril afin d’effectuer des dons en faveur d’associations et de projets sociaux. Elle permet aux citoyens de donner de l’argent à des organisations de leur région. La plateforme va être développée, afin que les caisses d’épargne régionales disposent, d’ici la fin de l’année, d’un nouvel instrument d’aide sur le terrain. Les dons seront entièrement versés au projet sélectionné. Les caisses d’épargne mettent ce système en œuvre en coopération avec Betterplace.org, une initiative à but non lucratif lancée en 2007.

Les caisses d’épargne utilisent le hashtag #GemeinsamDaDurch pour regrouper les actions menées pendant la crise de la COVID-19. Celles-ci vont de l’engagement social à des activités commerciales. Le personnel des caisses d’épargne joue un rôle clé à cet égard en étant disponible pour les clients, en leur donnant des conseils et en leur fournissant une aide concrète afin d’atténuer l’impact financier de la pandémie de COVID-19. Fin avril, 1,4 million de clients professionnels avaient bénéficié de conseils. 20 à 30 % de ceux-ci ont débouché sur une modification des lignes de crédit, la suspension du paiement des intérêts ou des amortissements ou sur une demande de prêt incitatif. 85 à 90 % des demandes des clients ont pu être satisfaites. Dans 351 000 cas, les intérêts et remboursements dus par des clients ont été suspendus.