Aide aux familles concernant le bien-être mental, l'enseignement à domicile et éventuelle aide financière

This page is also available in

 

Kinga JOÓ
Association nationale des familles nombreuses (NOE)

Les familles où règnent l’amour et la bienveillance peuvent s’entraider afin de respecter les règles fixées pour protéger leur santé. L’intégrité et le bien-être de ces communautés sont la garantie que la société et l’économie pourront se remettre aussi rapidement que possible une fois la crise terminée. L’objectif premier de l’économie n’est autre que d’assurer le bien-être et le bon fonctionnement des familles et, par extension, de la société. C’est pourquoi nous devons faire tout notre possible pour permettre aux familles de se concentrer sur les nouveaux défis et les protéger en ces temps difficiles.

L’Association nationale des familles nombreuses (NOE) de Hongrie n’a cessé de contribuer à renforcer le système immunitaire de la société pendant la pandémie. Avec nos employés et nos bénévoles, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour aider nos membres ainsi que toutes les personnes dans le besoin.

Nos antennes locales (plus de 200 dans le pays) nous transmettent régulièrement des retours d’informations en provenance du terrain sur le bien-être mental, les difficultés financières éventuelles et les problèmes liés à l’enseignement à domicile de nos membres. Nous envoyons régulièrement des mises à jour fondées sur ces rapports aux ministères et autorités compétents en la matière.

Nous tenons nos membres (13 500 familles) informés au moyen d’un bulletin d’information hebdomadaire, dans lequel ils peuvent trouver des rubriques spéciales consacrées aux actes de l’État relatifs à la famille, des conseils juridiques, des informations sur des dons (à offrir ou à recevoir) et sur d’éventuelles réductions.

Nous avons été heureux de recevoir des dons importants de la part d’entreprises, notamment des désinfectants, des vitamines et des outils informatiques pour les personnes dans le besoin. Nos membres s’entraident également via notre service «angel post».

Afin de commémorer la journée «invisible=unpaid work» [travail invisible = non rémunéré] (premier mardi d’avril), nous avons organisé un concours photo dans le cadre duquel les membres étaient encouragés à illustrer les moments qu’ils ont passés en famille pendant le confinement.