Présentation de l’avis du CESE sur le Forum du développement durable au Conseil de l’UE

This page is also available in

Aujourd’hui, Brenda King, présidente de l’Observatoire du développement durable (ODD) du Comité économique et social européen (CESE) a présenté l’avis récemment adopté par le Comité intitulé «Un Forum de la société civile européenne en faveur du développement durable» lors d’une réunion du Conseil de l’UE rassemblant trois instances préparatoires — le groupe «Environnement international», le groupe «Nations unies» et le groupe «Coopération au développement». La réunion était principalement consacrée au programme de développement durable des Nations unies à l’horizon 2030.

L’avis a été élaboré à la demande de la présidence néerlandaise de l’UE, suite à la recommandation du CESE d’instaurer un mécanisme efficace de mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) au sein de l’UE.

«Le programme à l’horizon 2030 est une stratégie qui associe de multiples acteurs. Les objectifs de développement durable ne peuvent être mis en œuvre que si la société civile, les entreprises, les syndicats, les communautés locales et les autres parties prenantes jouent un rôle actif et adhèrent au programme. L’année précédente, le CESE a étudié des modèles permettant une participation effective de la société civile au développement durable. Nous avons constaté qu’un mécanisme de participation de la société civile faisait défaut pour la mise en œuvre et le suivi du programme à l’horizon 2030 au niveau de l’UE », a expliqué Mme King.

À cet effet, le CESE propose de créer un Forum européen du développement durable. Le Forum devrait être aussi inclusif que possible sans toutefois compromettre son efficacité, intégrer des participants de haut niveau de la Commission européenne et inviter des représentants du Conseil de l’UE et du Parlement. Il devrait être administré par un conseil composé majoritairement de membres issus de la société civile et d'organisations de parties prenantes, ainsi que de quelques membres représentant la Commission et le CESE lui-même. Le Forum doit s'inscrire pleinement dans les processus de mise en œuvre, de contrôle et de réexamen des ODD. Il devrait être organisé comme un processus continu et servir de plateforme de discussion concernant la conception, la structure et les modalités du cadre de l'UE pour la mise en œuvre des ODD.

Cette idée a été débattue en profondeur lors de plusieurs auditions avec des experts d’organisations de la société civile et a été largement soutenue. «Notre principal message est qu’un tel Forum est possible et qu’il sera bénéfique pour les deux parties, à savoir les institutions de l’UE et les parties prenantes non gouvernementales», a fait valoir Mme King. «Le Comité considère qu’organiser ce Forum du développement durable s’inscrit dans ses attributions. En tant que facilitateur, le CESE apporterait au Forum sa capacité à s'adresser à diverses parties intéressées et à assurer une intégration transsectorielle... Il va de soi que nous souhaitons mettre en place ce Forum en partenariat avec la Commission européenne et nous espérons pouvoir bientôt commencer cette collaboration» a-t-elle conclu.

Mme King a également invité le Conseil à soutenir la proposition du CESE dans ses délibérations sur les résolutions relatives au programme à l’horizon 2030.