Les priorités et défis actuels des PME européennes et leur compétitivité à l’échelle mondiale

Le 13 novembre 2019, Mme Angelika Winzig, députée au Parlement européen, a pris part à la réunion de la catégorie «PME, artisanat et entreprises familiales» du CESE, afin de débattre des priorités et défis actuels des PME ainsi que de leur compétitivité à l’échelle mondiale.

Dans sa présentation, Mme Winzig a mis l’accent sur cinq problèmes auxquels il faut remédier afin de renforcer la compétitivité des PME européennes:

  • Trouver une main-d’œuvre adéquate: de plus en plus de PME ont du mal à recruter du personnel possédant les qualifications requises. Le système d’apprentissage en alternance tel qu’il est conçu en Allemagne, en Autriche et en Suisse est un outil très efficace pour fournir une main-d’œuvre qualifiée aux entreprises. Ces pays pourraient servir de modèle à d’autres régions d’Europe.
  • Bureaucratie: les PME restent confrontées à une charge administrative disproportionnée. En raison de la diversité de leurs secteurs d’activité, il est difficile de trouver un dénominateur commun pour élaborer une réglementation simple et bien adaptée. Les PME ont besoin d’une aide suffisante pour pouvoir réduire leurs formalités administratives.
  • Accès au financement: Les PME ont besoin d’un accès facilité au financement et à l’information en ce qui concerne toutes les options existantes. Nous devons leur proposer des solutions de financement parallèlement au système bancaire traditionnel.
  • Changement climatique: La transition vers des solutions neutres pour le climat pourrait offrir une opportunité pour les PME et celles-ci pourraient jouer un rôle crucial en prenant à bras-le-corps le problème du changement climatique. Toutefois, cela pose également des problèmes dans la mesure où les nouvelles technologies font peser sur les PME une charge financière disproportionnée. Il convient de garder ces problèmes à l’esprit lorsque sont adoptées de nouvelles résolutions.
  • La recherche et le développement: dans le cadre de leurs activités courantes, les PME n’ont souvent pas le temps ou les ressources pour se lancer dans des actions de R&D. Elles doivent s’adapter à l’évolution des nouvelles technologies pour rester compétitives.

La catégorie «PME» et son porte-parole, Pietro De Lotto, se sont accordés sur les défis décrits par Mme Winzig. M. De Lotto a ajouté que les intérêts des PME européennes devaient être défendus avec force, d’une seule et même voix.

Mme Winzig a commencé son mandat au Parlement européen en juillet 2019. Elle est également PDG de la société Powder Tech Dr Winzig GmbH. Les fonctions qu’elle exerce sur le plan politique l’amènent à être en contact avec des PME aux niveaux régional, national et européen.

Work organisation