Les organisations de la société civile moldave et de l’UE évaluent l’impact social de l’accord d’association UE-Moldavie

De gauche à droite: S.E. Ambassadeur Caras, Mission de la Moldavie auprès de l'UE, M. Buzu et M. Fornea, co-présidents de la plateforme de la société civile

Lors de sa troisième réunion qui s’est tenue le 6 mars à Bruxelles, la plateforme de la société civile UE-Moldavie a également examiné le projet d’extension des centrales hydroélectriques ukrainiennes sur le cours supérieur du Dniestr, qui pourrait avoir des conséquences dévastatrices sur l’environnement et la population du pays.

Les coprésidents de la plateforme, Dumitru Fornea, membre du CESE, et Alexeï Buzu, du Centre moldave du partenariat pour le développement, ont réaffirmé leur engagement à poursuivre l’action menée conjointement par les sociétés civiles de l’Union européenne et de la Moldavie en faveur de la transparence et de l’efficacité du processus décisionnel. «Le gouvernement moldave estime qu’il est essentiel de maintenir un dialogue ouvert avec la société civile», a déclaré Eugen Caras, ambassadeur de la République de Moldavie auprès de l’Union européenne.

«Intégrité et transparence devraient constituer les grands principes des relations entre l’UE et la Moldavie», a souligné Andi Cristea, président de la délégation à la commission parlementaire d’association UE-Moldavie.

La plateforme de la société civile UE-Moldavie a fait valoir qu’une plus grande attention devait être accordée à la dimension sociale de l’accord d’association afin de contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté, au développement durable et à une meilleure qualité de vie générale. Les participants au débat ont appelé de leurs vœux un cadre consolidé de stabilité financière et la mise en place d’un système judiciaire pleinement indépendant de même qu’une fonction publique moderne. La plateforme de la société civile UE-Moldavie s’est félicitée des bons résultats commerciaux que l’accord d’association a permis d’obtenir, tout en regrettant le manque de diversification des exportations moldaves.

Une déclaration commune a été adoptée, laquelle souligne la nécessité d’une mise en œuvre rapide et effective de l’accord d’association, en particulier dans les domaines de la lutte contre la corruption et de la législation.

Contexte:

La plateforme de la société civile UE-Moldavie complète les organes politiques mis en place dans le cadre de l’accord d’association UE-Moldavie. Elle permet aux organisations de la société civile de chacune des deux parties de suivre le processus de mise en œuvre et d’élaborer leurs recommandations aux autorités compétentes de la République de Moldavie et de l’Union européenne.