Initiative européenne sur l’informatique en nuage – Partager l’innovation pour stimuler la croissance

This page is also available in

L’Initiative européenne sur l’informatique en nuage, élaborée par la Commission européenne, vise à créer une infrastructure de données de niveau mondial destinée à la communauté scientifique et à être utilisée par les chercheurs et les scientifiques ainsi que, par la suite, par les services publics, les PME et l’industrie, ce qui permettrait de transférer, de partager et de réutiliser des données afin de doper la compétitivité de l’Europe. La proposition s’inscrit dans un premier train de mesures consacré à la politique industrielle, dans le cadre de la stratégie pour le marché unique numérique. Les actions proposées devraient mobiliser près de 50 milliards d’euros d’investissements publics et privés au cours des cinq prochaines années, créer et renforcer les liens entre les initiatives nationales en faveur de la numérisation de l’industrie, et stimuler l’investissement au moyen de partenariats et réseaux stratégiques.

Selon M. Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l’innovation, «[...] les avantages des données ouvertes seront immenses pour la science, l’économie et la société européennes».

Le 21 septembre 2016, le CESE a adopté un avis sur cette proposition, qui va plus loin que celle-ci et demande à la Commission d’ouvrir le nuage à tous les citoyens et toutes les entreprises. Le CESE recommande que le matériel et les logiciels informatiques utilisés soient acquis en Europe, et demande instamment à la Commission de lancer un vaste programme en collaboration avec les États membres, en vue de créer de nouveaux emplois hautement qualifiés et d’encourager les jeunes scientifiques européens qui travaillent en dehors de l’UE à y revenir. Le Comité attire également l’attention sur la nécessité d’un enseignement et d’une formation technologiques pour chaque tranche d’âge de la population européenne, une attention particulière étant accordée aux femmes, qui devraient avoir la possibilité d’atteindre des postes de haut niveau. Il propose également de lancer une large consultation sur la question essentielle de la gouvernance et suggère de mettre en place un portail numérique européen unique, afin d’offrir aux entreprises et aux citoyens un cadre législatif clair et sûr dans ce secteur stratégique, en mutation rapide.

Depuis 2011, le CESE a formulé un certain nombre de recommandations priant instamment la Commission de prendre des mesures audacieuses et «d’encourager l’Europe à se positionner à l’avant-plan dans ce domaine prometteur, en s’appuyant sur des entreprises de pointe». M. Antonio Longo, rapporteur de l’avis du CESE relatif à l’initiative européenne sur l’informatique en nuage, a déclaré que «cette initiative n’est que le premier pas dans la bonne direction».