Déclaration du président du Comité économique et social européen sur les attentats terroristes commis à Paris le 13 novembre 2015

This page is also available in

Bruxelles, le 14 novembre 2015

Au nom de tous mes collègues membres du Comité économique et social européen, qui représentent vis-à-vis des institutions européennes toutes les grandes organisations patronales, syndicales et citoyennes de l'Union, j'exprime notre indignation et notre révolte absolues face aux attentats lâches et barbares qui ont été commis à Paris cette nuit.

Nos pensées vont aux victimes, à leurs proches, au peuple français et à ses institutions, que nous assurons de notre solidarité totale.

Ces assassins ivres de haine, imbéciles, ignobles et méprisables s'attaquent au peuple, à la démocratie et aux valeurs fondamentales de la République française. Ce faisant, ils s'attaquent aux peuples, à la démocratie et aux valeurs fondamentales de l'Europe, parce que ce sont les mêmes. Ils ne nous auront pas. Ils ne nous affaibliront pas. Ils n'atteindront aucun de leurs buts: notre unité autour des valeurs de la démocratie européenne, qui doivent d'ailleurs beaucoup à la République française, va encore se renforcer.

Que ce soit clair: la totalité de la société civile organisée européenne est unie contre eux, avec le peuple français: cela signifie la totalité des organisations patronales, syndicales et citoyennes de l'ensemble des pays de l'Union européenne.

 

Georges Dassis