Allocution de Maurizio Reale, Président de la section Agriculture, Développement rurale, Environnement (NAT)NAT

This page is also available in

En tant que nouveau président de la section NAT, je souhaite tout d’abord adresser un mot de remerciement à mon organisation, c’est-à-dire la Coldiretti, qui m’a permis, ces dernières années, de me consacrer pleinement à mes responsabilités au sein du CESE.

Je considère que les thèmes dont s’occupe la section NAT sont au cœur du débat sur l’avenir de l’Europe. Ces thèmes resteront prioritaires tout au long de ma présidence. La section abordera les enjeux relatifs à l’avenir de l’agriculture et de nos zones rurales, mais aussi à l’importance d’assurer un développement durable grâce à la protection de l’environnement, la lutte contre le changement climatique et la promotion de nouveaux modèles économiques, tels que l’économie circulaire.

L’adoption de l’avis sur L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture lors de la dernière plénière (LIEN) représente une contribution importante au débat qui va s’ouvrir concernant les propositions de la Commission européenne en matière de ressources financières pour l’après-2020. Notre contribution à ce processus devra tenir compte du rôle stratégique joué par les agriculteurs dans l’ensemble de la filière agroalimentaire, par exemple dans le domaine de l’emploi puisque plus de 44 millions de personnes travaillent dans ce secteur. Il faut aussi garder à l’esprit l’engagement des agriculteurs en faveur de la durabilité de l’agriculture et du développement rural, de la recherche de solutions aux problèmes liés au climat et de la valorisation de la particularité des productions agricoles européennes, le tout dans une optique de transparence qui permette de combiner les intérêts commerciaux et ceux des citoyens consommateurs. J’ai la conviction qu’une PAC véritablement forte et commune peut contribuer à répondre positivement aux priorités de demain dans un secteur si sensible et important de l’économie européenne, notamment en matière de croissance et d’emploi.