Le 6 juin dernier, Luis Planas a été appelé par le président Pedro Sanchez à faire partie du gouvernement espagnol, au poste de ministre de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation. Fort d'une expérience de 35 années dans les affaires communautaires, il est une des figures emblématiques de l'histoire des institutions de l'Union européenne en tant que diplomate, haut fonctionnaire de la Commission, député au Parlement européen et partisan d'une Union européenne forte, unie, solidaire. Pour cet avocat de la cause européenne, «Il n'y a pas d'alternative à l'UE».

Depuis le 20 janvier 2014, Luis Planas était secrétaire général du Comité économique et social européen. Il a toujours souligné l'importance du CESE, qui est pour lui: «le "visage humain" de l'Europe, et une enceinte unique qui est un pont entre la société civile et les institutions européennes».

Luca Jahier, président du CESE, a dit de lui: «Européen de conviction, Luis Planas continuera de construire une Europe attentive aux aspirations de ses citoyens. Je suis honoré d'avoir travaillé avec lui et je suis persuadé que sa connaissance de l'Europe au travail sera utile à l'Espagne dans l'Union européenne».

Isabel Caño, vice-présidente pour la communication au CESE, est convaincue qu'après avoir exercé la fonction de secrétaire général du CESE, Luis Planas apportera une valeur ajoutée au projet européen, car il connait bien l'importance de la société civile organisée et la culture du dialogue dans l'Europe d'aujourd'hui.

Luis Planas est originaire de Valence, en Espagne. Cet Européen convaincu a activement œuvré pour l'adhésion de l'Espagne à l'Union européenne, en faisant partie de l'équipe de négociation. Député au Congrès espagnol, il était porte-parole pour les questions européennes et rapporteur pour la ratification du traité d’adhésion de l’Espagne à l’Union européenne. De 1986 à 1993, toujours engagé dans les affaires européennes, Luis Planas a été élu député au Parlement européen, où il était membre de la commission des affaires étrangères et de la commission des affaires institutionnelles.

Il est ensuite devenu chef de cabinet du vice-président de la Commission européenne, Manuel Marin, puis du commissaire Pedro Solbes. En 2004, il a été nommé ambassadeur d’Espagne au Maroc et, en 2010, ambassadeur d’Espagne et représentant permanent auprès de l’Union européenne.

En 2012, il a été nommé ministre régional de l’agriculture, de la pêche et de l'environnement en Andalousie. En 2014, Luis Planas est devenu secrétaire général du CESE. C'est par ailleurs un humaniste, fin connaisseur de la littérature, de la poésie et de la musique. (eh)