Les jeunes entrepreneurs africains, pierre angulaire du développement économique et social

Le réseau des acteurs économiques et sociaux UE-Afrique voit dans les jeunes Africains des acteurs clés du développement économique et social du continent. Lors de leur réunion annuelle, ils ont concentré leur attention sur la jeunesse africaine en tant qu’elle constitue le moteur de développement économique et forme la classe d’âge la plus concernée par la migration.

Dans leur déclaration finale, les participants ont souligné que dans les relations entre l’UE et l’Afrique, le rôle de la société civile consiste à contribuer «de manière régulière et structurée à la stratégie UE-Afrique», et à souligner «le caractère indispensable de [sa] présence au sein des plateformes [lui] permettant d’adresser des recommandations aux instances politiques, et ce, aux fins de la bonne gouvernance et de la participation des citoyens».

De jeunes entrepreneurs africains du Burkina Faso, du Kenya, du Swaziland et de Madagascar, représentatifs de la diversité géographique de l’Afrique, ont présenté leurs réussites emblématiques. Ils ont ainsi démontré tout le dynamisme et l’esprit d’entreprise dont font preuve les jeunes Africains, qui encouragent et inspirent des citoyens en Afrique et en Europe.  «Le développement économique est là. C’est d’outils que nous avons besoin, et non de fonds européens. Nous devons faire mieux en Afrique ou nous finirons par tous venir en Europe», a déclaré Fahiz Diallo, jeune entrepreneur burkinabé à la tête d’une entreprise de construction préfabriquée.

Les conclusions de la rencontre seront communiquées aux institutions et aux autorités politiques européennes et africaines, pour être la contribution des acteurs non étatiques aux relations UE-Afrique.