Abandon progressif du charbon dans certaines régions d’Europe: le CESE observe l’Allemagne de près

La première table ronde sur les régions houillères en transition s’est tenue le 29 mai 2018 à Grevenbroich, en Allemagne. Un certain nombre d’acteurs locaux ont pris part au débat, auquel participaient également des membres du CESE ainsi qu’un représentant de la Commission.

Les intervenants ont exposé la situation dans le bassin minier du Rhin, actuellement touché par des changements structurels. Les participants ont insisté sur la nécessité d’adopter une démarche préventive et de préparer la transition. Créer des solutions susceptibles de remplacer le charbon représente un défi majeur, et l’un des objectifs principaux de cette région consiste à rester un acteur essentiel de l’approvisionnement énergétique sûr en Allemagne.

Les municipalités ont un rôle important à jouer pour informer les citoyens et les aider à comprendre la situation. Les intervenants ont souligné que la flexibilité du système était fondamentale pour atteindre les buts fixés, et qu’il importait de se pencher sur les aspects interrégionaux, interindustriels et intersectoriels.

De tous les réseaux de distribution, celui qui assure l’approvisionnement en énergie est le plus important, mais l’établissement de liens entre différents secteurs – ceux, par exemple, des matières plastiques, des transports ou de la production gazière – peut garantir la sécurité de l’approvisionnement. Des projets en matière d’enseignement et de formation, ainsi que de gestion décentralisée de l’énergie, ont été présentés. À l’issue de la discussion, les participants ont visité la mine à ciel ouvert de Garzweiler. (sma)