Le CESE est résolu à soutenir l’action climatique de la présidence finlandaise

Engager l’Union en faveur de réductions significatives des émissions en vue de parvenir à la neutralité climatique d’ici 2050, tel est le principal objectif de la présidence finlandaise de l’UE, qui a commencé le 1er juillet. Le CESE apportera son soutien à l’action climatique de la présidence et poursuivra ses propres travaux afin de créer un cadre européen propice aux initiatives relatives au climat émanant des citoyens et des milieux associatifs.

Les autres priorités de la présidence finlandaise consistent à renforcer les valeurs communes et l’état de droit, rendre l’Union plus compétitive et socialement plus inclusive, consolider la position de l’UE comme le leader mondial en matière de climat et protéger pleinement la sécurité des citoyens.

Au cours de sa présidence, la Finlande devra relever plusieurs défis majeurs et notamment superviser le processus du Brexit et les négociations entre les États membres sur le prochain cadre financier pluriannuel (CFP) de l’UE. Sur la base de ses recommandations politiques relatives au CFP pour l’après-2020, et notamment des propositions législatives sectorielles concernant les programmes de dépenses, le CESE s’efforcera d’exercer une influence positive sur les négociations en vue de leur conclusion en temps utile.

Dans l’esprit de sa devise «une Europe durable, un avenir durable», la Finlande veillera à promouvoir une culture de la réunion respectueuse de l’environnement en organisant un grand nombre de celles-ci à Helsinki, où se tiendront six réunions ministérielles informelles, et en servant aux participants de l’eau du robinet en carafes et de la nourriture bio produite localement.

Le CESE organisera également plusieurs réunions dans le pays assumant la présidence de l’UE. Le bureau du CESE s’est déjà réuni à Helsinki le 6 juin et ses trois groupes ont prévu des réunions en Finlande au cours des prochains mois (Employeurs: 8 et 9 octobre; Travailleurs: 9 octobre; Diversité Europe: 16 et 17 septembre). C’est la troisième fois que la Finlande assure la présidence tournante depuis son adhésion à l’Union en 1995. Les mandats précédents étaient en 1999 et 2006. Pour de plus amples informations concernant les activités du CESE durant la présidence finlandaise, veuillez consulter la brochure qui y est consacrée: https://www.eesc.europa.eu/fr/our-work/publications-other-work/publications/les-activites-du-cese-durant-la-presidence-finlandaise-juillet-decembre-2019.(ml)