Grand départ du Tour de France: le CESE accueille une manifestation sur le thème de la mobilité propre

Pour marquer le Grand départ du Tour de France, le CESE a organisé le 3 juillet la présentation par son auteur, le journaliste Alberto Toscano, d’un livre sur le champion cycliste et héros de guerre italien Gino Bartali. Un débat sur la mobilité propre a également eu lieu à cette occasion.

«Il faut faire le bien, mais sans en parler», avait coutume de dire le champion cycliste italien Gino Bartali, triple vainqueur du Giro d’Italie et double vainqueur du Tour de France. Son histoire nous est contée dans le livre d’Alberto Toscano, «Un vélo contre la barbarie nazie – L’incroyable destin du champion Gino Bartali», présenté au CESE le 3 juillet 2019.

Opposant au régime de Mussolini, Gino Bartali a sauvé la vie de centaines de Juifs en Italie durant l’Holocauste en jouant le rôle de coursier, transportant sur son vélo des documents confidentiels sur des milliers de kilomètres dans le cadre de ce qui constituait officiellement les longues courses d’entraînement pour lesquelles il était renommé. Héros discret, il ne parlait jamais des activités qu’il a menées durant la Deuxième Guerre mondiale, même après la fin de celle-ci.

La manifestation organisée au CESE comprenait également un débat sur la mobilité propre en compagnie, notamment, de Luca Jahier, président du CESE, Pierre Jean Coulon, président de la section TEN du CESE, et Philippe Close, bourgmestre de la ville de Bruxelles. Elle visait à honorer non seulement le sport et les modes de transport écologiques, mais aussi les valeurs humaines. (mp)