Le groupe des activités diverses du CESE appelle à l’innovation au sein de la société civile

Groupe des activités diverses du CESE

Une étude intitulée L’évolution future de la société civile dans l’Union européenne d’ici 2030 a été présentée lors d'une réunion extraordinaire du groupe des activités diverses tenue le 15 février. Le CESE a commandé cette étude au Centre d’information, de coopération et de développement des ONG (CNVOS - Slovénie) et au Réseau européen des associations nationales de la société civile (ENNA). 

Cette étude a pour objet de mieux comprendre la situation qui prévaut parmi les organisations de la société civile européenne (OSC), les défis auxquelles elles sont confrontées, l'incidence que ces défis ont sur elles et la réponse à y apporter.

Cette étude, de même que les intervenants au débat – parmi eux Ramón Luis Valcárcel Siso, vice-président du Parlement européen chargé des relations avec le CESE et le CdR – et d’autres participants à l’événement ont mis en évidence des signes clairs et encourageants, et en premier lieu la volonté des organisations de la société civile et des institutions de s’engager dans des actions de défense des valeurs européennes énoncées à l’article 2 du traité sur l’Union européenne (dignité humaine, liberté, démocratie, égalité, état de droit et respect des droits de l’homme), et de préserver et développer le système démocratique européen, dans lequel les OSC agissent en tant que ciment de nos sociétés, de par leur rôle d’intermédiaire entre les citoyens et les institutions.

Les OSC promeuvent et défendent nos valeurs européennes fondamentales. Elles forgent et renforcent l’identité, la confiance et la solidarité. Afin de veiller à ce qu’elles puissent s’adapter aux changements et aux problèmes futurs, et continuer à mener leur mission de plaidoyer et de participation au processus de prise de décision, plusieurs mesures devront être mises en place. Il y a lieu de concevoir des méthodes de travail innovantes qui mettent l’accent sur la diversification des sources de financement, l’adaptation des stratégies de gestion et le développement de nouveaux services liés à l’éducation civique, à l’éducation aux médias et à la vérification des faits rapportés dans les médias. (ih)