Les objectifs de développement durable (ODD) doivent guider la future stratégie commerciale de l’UE

Peel - Quarez

Lors de sa session plénière de décembre, le Comité économique et social européen (CESE) a adopté un avis sur «Le rôle clé du commerce et des investissements dans le respect et la mise en œuvre des objectifs de dévéloppement durable (ODD)», élaboré par le rapporteur Jonathan Peel (Groupe des employeurs, Royaume-Uni) et le corapporteur Christophe Quarez (Groupe des travailleurs, France).

«Nous sommes convaincus que les ODD mais aussi l’accord de Paris vont fondamentalement modifier les priorités politiques mondiales en matière commerciale. La nécessité de mettre en œuvre ces accords essentiels doit être au cœur de toutes les futures négociations commerciales de l’Union européenne», a précisé M. Jonathan Peel.

Le CESE estime que dans un certain nombre de domaines d’action clés, l’UE doit s’efforcer d’aligner ses futurs accords commerciaux, en particulier ceux conclus avec des pays en développement, sur les objectifs de développement durable (ODD). Le Comité demande instamment à l’Union de promouvoir la réalisation des ODD dans le cadre de ses relations bilatérales également.

«Il convient de mettre davantage l’accent, dans les accords commerciaux de l’UE, sur les aspects sociaux et environnementaux du développement durable afin de veiller à ce que ces accords contribuent à la réalisation des ODD», a déclaré M. Christophe Quarez. Il est primordial d’inclure, dans les accords commerciaux et les accords de partenariat économique de l’Union, des chapitres consacrés au commerce et au développement durable assortis de mécanismes de suivi par la société civile. Ces mécanismes offrent un puissant levier pour promouvoir les valeurs qui sont celles de l’UE, y compris les normes sociales et environnementales, et sont aussi de nature à produire des résultats concrets. (sg)

 

LÉGENDE DE LA PHOTO: le rapporteur, Jonathan Peel (Groupe des employeurs, Royaume-Uni), et le corapporteur, Christophe Quarez (Groupe des travailleurs, France), lors du débat