Une coopération paneuropéenne dans le domaine de la défense est essentielle pour la sécurité des citoyens

Le CESE préconise une coopération accrue entre les États membres de l’UE en matière de défense et approuve le lancement du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense (EDIDP) et du Fonds européen de la défense (FED), appelés à jouer un rôle moteur de premier plan tant pour l’économie de l’Europe que pour son intégration.

«L’Europe doit repenser et adapter ses capacités, dans l’intérêt de sa propre industrie de défense, et développer une culture européenne généralisée de la défense et de la sécurité afin de donner tout son sens à la citoyenneté européenne», a déclaré Antonello Pezzini (groupe des employeurs, Italie), rapporteur de l’avis sur le programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense.

«La défense est un secteur économique important et de haute technologie. Il faut encourager la recherche et le développement dans l’industrie de la défense, car ils auront également des répercussions positives sur d’autres secteurs clés», a ajouté Mihai Ivaşcu (groupe des activités diverses, Roumanie), rapporteur de l’avis sur le lancement du Fonds européen de la défense.

En ce qui concerne le financement de projets et les achats de produits et de services, une intégration effective s’impose entre les producteurs – y compris les PME – et les utilisateurs européens, avec la participation d’au moins trois États membres.

Chaque euro investi dans l’industrie de la défense en rapporte 1,6. En conséquence, il convient que les États membres et la Commission européenne utilisent le Fonds européen de la défense pour maintenir des capacités industrielles clés sur le sol européen et veiller à ce que les deniers européens soient utilisés pour la recherche et le développement en Europe et pour l’achat de systèmes d’armement européens.

«Il faut que l’Europe constitue des capacités clés fortes venant soutenir les intérêts européens et applique des normes sociales et environnementales élevées. Elle doit assumer une responsabilité accrue à l’égard de sa défense et être prête et apte à décourager toute menace extérieure visant ses citoyens et son mode de vie», ont conclu les rapporteurs. (sma)