Le commerce, l’investissement, la sécurité sociale et la solidarité constituent les grands thèmes de la 16e table ronde UE-Chine

«La contribution de la société civile enrichit le partenariat pluriel entre l’Union européenne et la République populaire de Chine, et renforce la qualité des relations internationales», ont convenu M. Luca Jahier, président du CESE, et M. Yang Chongui, vice-président du Conseil économique et social chinois (CESC), lors de la 16e réunion de la table ronde entre leurs institutions. Une déclaration commune, publiée par les deux parties à la suite de la 16e table ronde UE-Chine organisée les 28 et 29 mai à Varna, en Bulgarie, résume les principales conclusions et recommandations de la réunion.

«La table ronde UE-Chine s’est imposée comme l’un des principaux événements bilatéraux entre l’UE et la Chine, et reflète la situation globalement positive et la stabilité des relations entre les deux parties», a déclaré M. Luca Jahier, président du CESE, avant d’insister sur l’importance pour les partenaires économiques, politiques et stratégiques de premier plan que sont l’UE et la Chine de continuer à travailler de concert sur un nombre toujours croissant de sujets.

La 16e réunion de la table ronde portait principalement sur des questions liées aux mécanismes de sécurité et de solidarité sociales, ainsi qu’aux relations commerciales et d’investissement entre l’UE et la Chine.

En marge de la table ronde, un séminaire tripartite sur le thème «2018: Année du tourisme UE-Chine» a été organisé conjointement avec le ministère bulgare du tourisme et le Conseil économique et social de Bulgarie. Cette Année du tourisme vise à promouvoir des destinations moins connues, à ouvrir des perspectives de coopération économique renforcée, ainsi qu’à faciliter la délivrance de visas et améliorer la connectivité aérienne entre l’UE et la Chine. (ia)