Ciril Jazbec

This page is also available in

Ciril Jazbec (1987) est un photographe slovène indépendant.

Son travail s’intéresse à des groupes de personnes confrontées aux effets de la mondialisation et de la crise climatique. Par des projets à long terme, il veut contribuer à la prise de conscience à l'égard de la détérioration de la planète ainsi que de l’aggravation des effets de la crise climatique. À Kiribati, il a assisté à l’élévation du niveau de la mer, en Alaska il a vu l’érosion et la fonte du permafrost, au Groenland, où il a passé plus de sept mois, il a documenté les effets du changement climatique pour les Inuits.

Jazbec a commencé par étudier la gestion à la faculté d’Économie de Ljubljana, avant de partir pour Londres apprendre la photographie. En 2011, il obtient une maîtrise de photojournalisme et de photographie documentaire au collège de Communication de Londres.

Il a reçu de très nombreuses récompenses parmi lesquelles le World Press Photo Award (2021), le prix Oskar-Barnack «Leica Newcomer Award» (2013), le Photo Folio Review des Rencontres d’Arles (2013), le Magnum «30 under 30» (2015). Il figure parmi le 30 photographes nouveaux et émergents du Photo District News (2016), et une de ses photographies a reçu le «Year International World Understanding Award» de 2018.

Le travail de Jazbec est publié dans de très nombreuses publications, et notamment le National Geographic Magazine, the New York Times, GEO, Der Spiegel, Neu Zürcher Zeitung, Marie Claire Italy, Leica Fotografie International, Bloomberg Businessweek, Wired UK, et le British Journal of Photography.

Depuis 2014, Jazbec est un collaborateur régulier du National Geographic Magazine.

Ses travaux ont été exposés dans de multiples contextes, et notamment, Les Rencontres d’Arles, Visa pour l’Image, The Photoville, PhEST, Format Festival, Annenberg Space for Photography, Newseum, East Wing Gallery, Royal Geographical Society.

 

Portrait Crédit photographique: ©Primož Lukežič