You are here

Ne laisser personne en arrière lors de la mise en œuvre du programme de développement durable à l’horizon 2030

Les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies ouvrent la voie à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils sont universellement applicables et offrent aux dirigeants de l’UE une occasion unique de déployer une vision globale et tournée vers l’avenir, fondée sur les valeurs de la solidarité et des droits de l’homme, de la justice sociale et de l’égalité, de la démocratie et de la participation, de l’esprit d’entreprise et de la responsabilité environnementale.

L’engagement de veiller à ce que «personne ne soit laissé en arrière» dans le passage à un modèle durable est au cœur des ODD. La transition vers la durabilité doit être socialement équitable et inclusive. Cependant, depuis trop longtemps, la dimension sociale de la durabilité a été largement négligée.

Le CESE élabore actuellement un avis qui vise à formuler des propositions sur la manière de mettre en œuvre les ODD en répondant aux préoccupations sociales en pleine synergie avec les questions environnementales et économiques.

L’audition publique du 27 juin réunira diverses parties prenantes de la société civile, des entreprises, de la jeunesse, des universités et des institutions publiques afin d’examiner les moyens de répondre aux interdépendances entre les inégalités sociales et environnementales dans l’UE et d’assurer un partage équitable des coûts et des avantages de la transition vers une Europe durable, de manière à ce que personne ne soit laissé en arrière.