Le Semestre européen et la politique de cohésion - Vers une nouvelle stratégie européenne pour l’après-2020

This page is also available in

Dans la proposition du cadre financier pluriannuel pour la période 2021-2027, la Commission européenne a appelé à renforcer les liens entre le Semestre européen et les financements de l’UE afin d’améliorer l’efficacité des actions financées au titre de la politique de cohésion et de produire des résultats plus durables. Désormais, le Semestre européen se concentrera davantage sur les besoins d’investissement dans chaque pays, qui ont déjà été signalés dans les rapports par pays de cette année, afin d’orienter les décisions de programmation pour la période 2021-2027. Toutefois, les conséquences de ces liens nouveaux et plus étroits n’ont pas encore été étudiées en détail et doivent faire l’objet d’une attention spécifique.

Le Comité économique et social européen (CESE) organise donc une audition publique intitulée "Le Semestre européen et la politique de cohésion - Vers une nouvelle stratégie européenne pour l’après-2020" qui réunira des responsables politiques, des universitaires et des représentants de la société civile organisée en vue d’élaborer des propositions politiques de nature à contribuer à forger ces liens plus étroits et à améliorer la croissance durable. Les résultats de l’audition alimenteront à la fois l’avis du CESE en cours d’élaboration sur ce même sujet et les décisions futures des responsables de l’Union dans ce domaine. Au moment où la stratégie Europe 2020 parvient à échéance, ces propositions peuvent contribuer à l’élaboration d’une nouvelle stratégie européenne à long terme, qui prendrait en compte le programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies et la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux.