La stratégie UE sur les matières plastiques dans une économie circulaire

This page is also available in

EU Strategy for Plastics in a Circular Economy
Image
EU Strategy for Plastics in a Circular Economy

Chaque année, les Européens utilisent 25 millions de tonnes de matières plastiques jetables, qui sont pour la plupart éliminées comme déchets et dont moins de 30 % sont envoyées au recyclage. Une importante quantité aboutit dans les océans via les rivières, les plaines inondables et les côtes polluées. L’usage des matières plastiques sous toutes leurs formes s’est malheureusement enraciné dans notre quotidien: du transport à la construction, des télécommunications aux ustensiles de cuisine, et des emballages alimentaires au matériel médical.

Les actions relatives aux matières plastiques ont été élevées au rang de priorité par le plan d’action de l’Union européenne en faveur de l’économie circulaire de 2015, dont l’objectif est d'aider les entreprises et les consommateurs européens à utiliser les ressources de manière plus durable. Dans ce contexte, la stratégie européenne sur les matières plastiques dans une économie circulaire, adoptée le 16 janvier 2018, vise à modifier la manière dont les produits en plastique sont conçus, fabriqués, utilisés et recyclés dans l’UE.

En prenant l’initiative de cette transition, l’UE vise à créer de nouvelles perspectives d’investissements et de nouveaux emplois tout en contribuant à la réalisation des objectifs de développement durable, des engagements en faveur du climat à l’échelle de la planète et des objectifs de la politique industrielle de l’Union européenne. En particulier, la proposition de directive sur les installations de réception portuaires maritimes introduit de nouvelles règles pour lutter contre les déchets marins, assorties de mesures garantissant que les déchets produits sur les navires ou recueillis en mer seront déposés sur terre et correctement gérés.

Dans le cadre de ses travaux législatifs et de ses préparatifs en vue de rendre un avis sur la stratégie et la directive proposées, le Comité économique et social européen organisera une audition publique pour faire le point sur les mesures suggérées et mieux comprendre comment il peut s’appuyer sur l’expérience et les points de vue des parties prenantes et des acteurs concernés par ce domaine. Le résultat et les conclusions de l'audition permettront à la société civile de contribuer à la préparation de l'avis du CESE sur la stratégie et la directive proposées.

L'audition sera suivie d'une performance théâtrale. En parallèle, il y aura la possibilité de visiter une exposition d'art présentant des sculptures réalisées à partir des déchets plastiques. L'exposition aura lieu à la cantine CESE.