Events

Pages

Displaying 661 - 670 of 765

Le bilan de la COP 21 témoigne d'une claire reconnaissance des efforts consentis par l'ensemble des acteurs non étatiques, notamment la société civile, pour s'emparer de la question du changement climatique et lutter contre ce phénomène. Le CESE a plaidé pour que la société civile et les citoyens à tous les niveaux, aussi bien mondial, national qu'infranational, soient pleinement associés à l'élaboration, au suivi et, surtout, à la mise en œuvre de l'accord de Paris.Cet avis sera l’occasion de se pencher sur la question de la gouvernance en matière de climat dans le contexte de la mise en œuvre de l’accord de Paris et d’identifier les mécanismes et les mesures à mettre en œuvre pour un véritable engagement de la société civile.

17/05/2016

Le 13 mai 2016, la délégation du projet de la section spécialisée TEN du CESE a effectué une visite d’étude à Malaga pour recueillir des informations de première main sur quelques projets très intéressants dans le cadre des «villes intelligentes», qui y ont été réalisés.

La délégation a découvert, inter alia, le projet "ZeM2All" (Zero Emissions Mobility to All).

12/05/2016 13/05/2016

La première et la première réunion de la Plateforme de la société civile UE-Moldavie (CSP) se tiendra le 10 mai 2016 au CESE. Le CSP complète les organes politiques existants dans le cadre de l'accord d'association UE-Moldavie et permet aux organisations de la société civile des deux parties de suivre le processus de mise en œuvre et de préparer des recommandations aux autorités compétentes tant en République de Moldova Union européenne.

Le CSP est composé de neuf membres des deux Parties, représentant le CESE et les grands réseaux européens de la société civile, d'une part, et des organisations de la société civile de Moldova, d'autre part.

10/05/2016

La première et la première réunion de la Plateforme de la société civile UE-Moldavie (CSP) se tiendra le 10 mai 2016 au CESE. Le CSP complète les organes politiques existants dans le cadre de l'accord d'association UE-Moldavie et permet aux organisations de la société civile des deux parties de suivre le processus de mise en œuvre et de préparer des recommandations aux autorités compétentes tant en République de Moldova Union européenne.

Le CSP est composé de neuf membres des deux Parties, représentant le CESE et les grands réseaux européens de la société civile, d'une part, et des organisations de la société civile de Moldova, d'autre part.

10/05/2016

Le 4 mai 2016, une délégation de membres du CESE de la section "Transports, énergie, infrastructures et société de l'information" est en mission à Samsø (Danemark), avec l'objectif d'évaluer les projets intelligents développés par l'île dans le domaine de l'autonomie énergétique.

04/05/2016

L'audition fait partie de la préparation d'un avis d'initiative sur le même sujet.

Pour atteindre les objectifs de l'ambition de l'Union européenne qui souhaite devenir une «société du recyclage», la Commission a demandé à des experts externes d'envisager un système praticable de mesures incitatives, conformément au principe du pollueur-payeur, pour les navires en fin de vie, qui soit applicable à tous les navires entrant dans un port de l'UE. Ce système sera présenté à la fin de cette année. Le Comité envisage d'élaborer un avis sur cette question.

03/05/2016

Le 29 avril 2016, la délégation du projet de la section spécialisée TEN du CESE a effectué une visite d’étude à La Rochelle pour découvrir les initiatives très intéressantes qui y ont été mises en œuvre dans le cadre des «villes intelligentes» jusqu’à présent.

La délégation a eu l’occasion de réaliser une visite technique sur place, notamment au projet Atlantech.

29/04/2016

516e session plénière - Débat sur l'initiative de l'union de l'énergie, le 28 avril 2016 à 10 h 30 avec la participation de Maroš ŠEFČOVIČ, vice-président de la Commission européenne chargé de l'union de l'énergie.

 

27/04/2016 28/04/2016

L'organisation et la prestation de soins à long terme est un défi auquel beaucoup d'États membres sont actuellement confrontés. Le secteur est sous-payé, largement féminisé et emploie souvent des travailleurs migrants sans papiers. Il souffre de déséquilibres dans ses effectifs et de déficits de qualification. Situations de travail non-déclaré et de mauvaises conditions affectent surtout les employés de maison. Des mesures d'anticipation active, qui encouragent la création des emplois de qualité, bien rémunérés et assortis de conditions de travail décentes, sont indispensables pour garantir une offre de main-d'œuvre appropriée pour ce secteur.

25/04/2016

Pages