Intégrer le socle européen des droits sociaux dans la feuille de route pour l’approfondissement de l’Union économique et monétaire européenne

Présentation d'une étude

This page is also available in

Le socle européen des droits sociaux s'est déjà révélé un outil utile pour promouvoir l'agenda social dans l'Union européenne, ce qui est plus nécessaire que jamais compte tenu des inégalités croissantes et de la montée du populisme et du nationalisme. Cependant, ses effets sont limités par son caractère non contraignant.

Une avancée significative dans le processus serait d'intégrer le socle dans l'élaboration des politiques de l'UE. L'étude en question propose la "socialisation" du budget de l'UE, la mise en place d'un mécanisme de stabilisation macro-économique de l'UEM sous la forme d'un régime européen de prestations de chômage et la création d'une "procédure de déséquilibres sociaux" visant à intsaurer un équilibre entre les dimensions sociale et économique de l'UE.

C'est dans cet esprit que le groupe des travailleurs du CESE, en collaboration avec l'Observatoire social européen, a présenté l'étude en question dans laquelle ces propositions, qui sont fondées sur des données factuelles, sont exposées avec l'objectif de faire du socle la pierre angulaire d'une Europe plus sociale et équitable.