Façonner l'avenir des corridors du réseau central européen - Amélioration du dialogue pour des transports intelligents et durables

Cette conférence européenne constitue un nouveau jalon dans le processus qui façonnera le réseau central de corridors de transport en Europe. Le Comité économique et social européen (CESE) l’a organisé, aux côtés de la région de Lombardie et d’un groupe italien d’acteurs intéressés et en coopération étroite avec la Commission européenne (DG MOVE).

Le mécanisme pour l’interconnexion en Europe a d’ores et déjà réservé l’essentiel de ses ressources aux corridors du réseau central et les coordonnateurs européens sont en train de mettre en œuvre les mesures et actions détaillées dans les plans de travail. Ils insistent sur l’importance que revêtent l’utilisation de systèmes de transport intelligents (STI), une gestion efficace et le recours à des dispositifs de transport propres et tournés vers l’avenir.

La conférence s'est ouverte sur les discours d’orientation de décideurs politiques de haut niveau et de représentants de la société civile, après quoi les participants se sont répartis en trois sessions parallèles, qui ont offert l’occasion de prendre part à des débats approfondis:

  • «un meilleur dialogue pour de meilleures solutions», qui attirera l’attention sur des projets spécifiques dans des régions où un dialogue participatif pourrait manifestement présenter une valeur ajoutée et des potentialités pour améliorer la mise en œuvre;
  • «instruments de financement», qui présentera les possibilités qu’offrent le mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE), le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), les Fonds structurels ou régionaux et les montages de partenariat public-privé (PPP);
  • «systèmes et corridors efficaces pour un transport plus intelligent et plus vert».

L’objectif de la conférence était de démontrer les potentialités que le dialogue participatif entre les pouvoirs publics et la société civile recèle pour résoudre les problèmes et parvenir à gagner du temps et à susciter l’adhésion en faveur des projets ressortissant aux corridors centraux.