Contribuer à un vieillissement actif et en bonne santé grâce à des services coordonnés

Débat

This page is also available in

Ce débat fait suite à l'avis CCMI/165 sur "L'évolution économique, technologique et sociale des services de santé avancés pour les personnes âgées".

L'Europe est un continent vieillissant. Grâce aux progrès économiques et sociaux, nous avons augmenté l'espérance de vie, mais le vieillissement s'accompagne souvent de problèmes de santé et d'une mobilité réduite. C'est un défi non seulement pour nos personnes âgées, mais aussi pour leurs familles et la société dans son ensemble.

Il est de notre devoir de promouvoir l'égalité d'accès à des soins et des services de qualité.  Dans un premier temps, il convient d'anticiper les besoins de nos personnes âgées : nous avons besoin de données statistiques appropriées pour renforcer l'action politique appropriée. Deuxièmement, l'hébergement des personnes âgées est une question complexe et sensible et le choix ne peut plus se faire entre les maisons de soins à domicile et les maisons de soins résidentielles. L'UE devrait reprendre l'idée de villes adaptées aux besoins des personnes âgées - telle que promue par l'OMS - et créer un programme qui soutienne des projets pilotes en matière de technologies d'automatisation et de politiques du bâtiment et de l'urbanisme. Un autre sujet important est l'amélioration et l'harmonisation des conditions de travail et d'éducation des aidants et la facilitation de l'accès à la formation : il faut un cadre juridique harmonisé pour les services à la personne, y compris la rationalisation de la formation des aidants dans toute l'Europe. 

Les besoins des personnes âgées et les expériences des aidants doivent se conjuguer pour former les solutions de l'avenir, soutenues par un système financier durable. Les personnes âgées sont les principaux acteurs de la "Silver Economy", qui offre un grand nombre de possibilités d'investissement et d'emploi.