You are here

Avis du CESE: Une coalition pour concrétiser les engagements de l'accord de Paris

Avis du CESE: Avis du CESE: Une coalition pour concrétiser les engagements de l'accord de Paris

Contenu essentiel:

Le CESE se félicite des décisions prises à Paris dans le cadre de la COP 21 mais estime que deux défis se posent en lien avec cette dernière: d’une part, les objectifs de réduction des émissions arrêtés par les différents États membres (contributions prévues déterminées au niveau national ou CPDN) ne concordent pas avec les résultats obtenus à Paris et, d’autre part, malgré quelques légères avancées, l’importance de la société civile n’est pas suffisamment reconnue. Les acteurs de la société civile sont aujourd’hui confrontés à de sérieux obstacles lorsqu'ils souhaitent engager et mettre en œuvre des mesures de lutte contre le changement climatique. Certaines dispositions réglementaires empêchent même, de façon systématique, toute initiative de la société civile à cet égard. Il en résulte que les acteurs de la société civile, trop souvent, ne disposent d’aucune marge de manœuvre pour pouvoir mener à bien leurs projets de «protection du climat depuis le terrain». Cela s’explique également par le fait qu’ils ne parviennent pas à financer leurs projets, alors qu’ils devraient avoir à leur disposition suffisamment d’outils de financement.

Le CESE propose dès lors, à titre de réponse immédiate aux décisions arrêtées à Paris, de nouer une alliance entre le monde politique, les autorités administratives et la société civile. Cette alliance aurait pour mission de limiter au maximum les obstacles empêchant la société civile de prendre part à la lutte contre le changement climatique en:

  • promouvant la lutte contre le changement climatique à partir de la base et en donnant une nouvelle impulsion au principe qui consiste à «penser à l’échelle mondiale et agir au niveau local»;
  • dressant l’inventaire du large éventail de stratégies possibles de lutte contre le changement climatique émanant de la société civile, en tenant compte de l’hétérogénéité et de la diversité des acteurs qui la composent;
  • développant une gouvernance à plusieurs niveaux qui facilite les actions de la société civile en faveur du climat au lieu de les entraver.

Les actions de l’alliance doivent être menées à différents niveaux politiques. Il s’agit fondamentalement de mener à bien les cinq tâches suivantes:

  1. développer une compréhension des stratégies climatiques que les acteurs de la société civile souhaitent, peuvent, pourraient ou devraient mettre en œuvre, principalement à l’échelon local et régional;
  2. recenser et lever les obstacles structurels;
  3. communiquer les exemples de réussite à l’échelon européen;
  4. déterminer les conditions et les facteurs de succès, essentiellement à l’échelon national;
  5. élaborer un cadre politique qui permette une bonne mise en œuvre des actions de la société civile en faveur du climat à tous les niveaux.

Cette alliance de la politique et de la société civile devrait remplir un autre objectif soutenu par le CESE: la nécessité de faire évoluer le monde du travail dans un sens plus juste en direction du développement durable, en associant de manière structurelle à ce processus les organisations patronales et syndicales.

Downloads

Accor de Paris

Climate Commitments of Subnational Actors and Business.

The Emissions Gap Report 2015