You are here

Commission consultative des mutations industrielles (CCMI)

La Commission consultative des mutations industrielles (connue sous son acronyme français, CCMI) étudie les mutations industrielles dans un grand nombre de secteurs, en les accompagnant et en y faisant face à l’aune des valeurs qui sont celles du modèle économique et social européen.

La CCMI a succédé au Comité consultatif de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) lors de son expiration intervenue le 23 juillet 2002. Elle est devenue une structure spécifique au sein du CESE et ses compétences ont été étendues à l’ensemble des secteurs de l’industrie tant manufacturière que des services.

La CCMI est composée de 51 membres du CESE et de 51 délégués extérieurs.

Ces délégués sont nommés par le CESE parmi les associations sectorielles qui représentent la société civile organisée au niveau européen.

Le président de la CCMI est un membre du CESE et le coprésident est un délégué.

La CCMI a pour mandat de:

  • continuer à couvrir les domaines des industries du charbon et de l’acier et leurs filières de production et de consommation, dans lesquels les actions de l’Union européenne se déploient;
  • couvrir les incidences des mutations industrielles dans d’autres secteurs de l’industrie et des services et, plus généralement, par exemple, sur l’emploi, la politique sociale et structurelle, le développement durable, la transition énergétique, etc.;
  • plus récemment, couvrir les mutations industrielles numériques et leurs incidences sectorielles et sociétales, par exemple en ce qui concerne les secteurs financier et des services, le secteur de l’automobile, le secteur de la santé, l’impact des mutations industrielles numériques sur la formation professionnelle, l’éducation, les partenariats public-privé, les dialogues social et civil, ainsi que la transition générale qui voit le passage de l’industrie 4.0 à la société 4.0.

La CCMI peut exprimer son point de vue en rendant des avis obligatoires prévus aux termes du traité, des avis facultatifs et exploratoires à la demande du Parlement européen, du Conseil et de la Commission, des avis de sa propre initiative ou des rapports d’information, ainsi qu’en organisant des auditions ou des conférences.

Elle entretient une relation de travail étroite avec les autres institutions et agences de l’Union européenne ainsi qu’avec des organisations intervenant dans l’ensemble des domaines concernés.

Downloads

Les modalités de fonctionnement de la CCMI

CCMI Brochure

Création de la Commission consultative des mutations industrielles (CCMI)