You are here

Finalistes

Le CESE a reçu 81 très bonnes candidatures venant de toute l'Union européenne. Le travail des quatre évaluateurs externes a été extrêmement difficile, compte tenu du niveau élevé de toutes les applications.

 

Evaluateurs:

  • Ákos Topolánszki, Membre du CESE, Directeur de la Fédération hongroise des Instituts de soins pour toxicomanes.
  • Jillian van Turnhout, Sénateur et Présidente de 'Early Childhood Ireland'
  • Damian Draghici, Député européen et ancien point de contact national pour l'intégration des Roms en Roumanie, et musicien (représenté par Claudia Grosu)
  • Sixto Molina, Chef de l'équipe d'appui au représentant spécial du Secrétaire Général pour les questions relatives aux Roms

Félicitations à ces 8 finalistes !!

8 finalistes (par ordre alphabétique):

Autonomous centre – ACT

www.actnow.hr

Le Centre autonome ACT est une organisation de terrain de la société civile fondée par un groupe local de jeunes gens dévoués à la cause du développement du capital social et culturel et de la promotion des valeurs de la société civile grâce à une sensibilisation dynamique et à grande échelle, au renforcement des capacités, à des services de conseil, à l'innovation sociale et à des activités entreprenantes. La vision d'ACT consiste à créer une société juste et plus humaine avec un accès égal aux ressources, aux connaissances et à l'information, dans laquelle chaque individu compte, exerce et assume ses pouvoirs et responsabilités et agit dans une démarche volontariste en faveur de la société et de la nature.

Bulgarian Helsinki Committee

http://www.bghelsinki.org

Le Comité Helsinki de Bulgarie (Bulgarian Helsinki Committee-BHC) est une organisation indépendante non gouvernementale sans but lucratif de protection des droits de l’homme. Créé le 14 juillet 1992, le BHC est l’organisation de défense des droits de l’homme la plus importante et la plus influente en Bulgarie.

L’objectif de l’organisation est de contribuer à la protection des droits de l’homme à l’échelle nationale et de protéger les membres les plus vulnérables de la société. Le BHC poursuit des activités de défense de l’intérêt public et d’aide juridique pour garantir une meilleure protection des droits de l’homme. Il entreprend des actions destinées à stimuler les réformes législatives pour mettre la législation bulgare en conformité avec les normes internationales des droits de l’homme. Il s’efforce de populariser et de diffuser les instruments des droits de l’homme disponibles et de susciter un débat public sur les questions relatives aux droits de l’homme ainsi qu’une meilleure compréhension de celles-ci.

Drop-In Centre Hirundo at Helsinki Deaconess Institute

www.hdl.fi

Le Diakonissalaitos est la fondation la plus importante de Finlande. Fondée en 1867, c'est aujourd'hui un réseau qui œuvre à la cohésion de la société et à la promotion de la responsabilité sociale.

Elle se consacre depuis de longues années à l'intégration des Roms dans la société. Les Roms de Finlande sont une minorité culturelle et linguistique installée depuis plus de 500 ans dans le pays. Bien qu'ils possèdent la nationalité finlandaise et jouissent des mêmes droits civils, ils restent désavantagés du point de vue social et économique par rapport au reste de la population. Au cours des dernières décennies, le Diakonissalaitos est devenu un organe consultatif pour les personnes et les institutions œuvrant à l'intégration des membres de cette communauté, notamment par l'enseignement scolaire. La Fondation offre aux Roms des services en matière d'éducation, d'emploi, de logement, d'aide aux plus démunis, de participation et d'autonomisation afin de favoriser leur intégration, et plaide leur cause auprès des autorités finlandaises et européennes.

ETP Slovaquie - Centre pour le développement durable

www.etp.sk

ETP Slovaquie - Centre pour le développement durable («ETP») est un organisme à but non lucratif qui œuvre avec des communautés en Slovaquie dans le but de soutenir et d’aider des groupes défavorisés et marginalisés, les plus pauvres parmi les pauvres, principalement les Roms issus de campements marginalisés, afin de favoriser leur insertion par l’amélioration de leur situation économique et sociale. Cela fait plus de 14 ans maintenant qu’ETP travaille auprès des communautés roms dans l’l’est de la Slovaquie, par la gestion de centres communautaires, établis en partenariat avec les municipalités locales, et la fourniture de services sociaux. Plus spécifiquement, ETP encourage activement l’emploi, apporte des soins aux personnes vulnérables, notamment aux personnes âgées, fournit des services d’éducation et de formation, aide les familles pauvres à obtenir un logement et à l’améliorer, et leur enseigne à épargner et à gérer leurs finances. ETP axe son action autour de cinq grands domaines: le logement, l’éducation, l’emploi, la santé et l’inclusion financière. Par sa fourniture de services intégrés, ETP adhère au principe «du berceau à la tombe», en offrant des services de formation tout au long de la vie pour l’ensemble de la communauté et tous les groupes d’âge.

Mouvement Antiraciste Européen

http://www.egam.eu/

Le Mouvement Antiraciste Européen – EGAM (European Grassroots Antiracist Movement) a été fondé en novembre 2010 à Paris avec pour principaux objectifs de réagir à la montée du racisme, de l'antisémitisme et du populisme en Europe, et de structurer l'engagement de la société civile européenne en faveur de l'égalité et de la justice. L'EGAM rassemble les organisations contre le racisme les plus importantes de plus de 30 pays européens, au sein de l'Union européenne et en dehors.

La stratégie de l'EGAM met l'accent sur trois types principaux d’activités: actions de terrain dans toute l'Europe, activités de lobbying ciblant les institutions européennes et soutien aux leaders de la société civile contre le racisme.

L'EGAM invente, lance et coordonne des actions de terrain simultanées à l'échelon européen. Les principales actions mises en oeuvre par l'EGAM sont les suivantes:

(a) La «marche des fiertés Roms» (ou «Roma Pride») est l'une des principales actions de l'EGAM. Il s'agit d'une mobilisation en faveur du respect des droits et de la dignité du peuple Rom. Elle a lieu chaque année simultanément dans environ 15 pays.

La marche des fiertés Roms est organisée à l'échelon national par une coalition entre des Roms et des organisations antiracistes. Elle vise à dénoncer le racisme et la discrimination à l'égard des citoyens Roms, à obtenir des améliorations dans le domaine de l'égalité et à célébrer la diversité des identités et des cultures Roms.

Fundación Secretariado Gitano (FSG)

www.gitanos.org

La Fundación Secretariado Gitano (FSG) est une organisation sociale interculturelle à but non lucratif, qui a pour mission de contribuer à la promotion globale de la communauté rom en adoptant une approche multidisciplinaire, en Espagne (par l'intermédiaire de plus de cinquante bureaux locaux, répartis dans quatorze communautés autonomes) et en Europe (par l'intermédiaire d’un vaste éventail d’initiatives dans différents pays et de ses bureaux en Roumanie).

La FSG a débuté ses activités dans les années 60 et a été légalement constituée en 1982. Depuis lors, la Fondation entend aider la population rom à exercer ses droits et à accéder aux produits, services et ressources disponibles, au même titre que les autres citoyens, et ainsi contribuer à la construction d'une société interculturelle plus solidaire. À cette fin, la FSG mène une série d’actions qui visent à aider les Roms à devenir des citoyens à part entière, à améliorer leur qualité de vie, à promouvoir l’égalité de traitement et à prévenir toutes les formes de discrimination, ainsi qu’à promouvoir la reconnaissance de l’identité culturelle de la communauté rom.

IQ Roma servis

www.iqrs.cz

Pour cette association citoyenne non-gouvernementale sans but lucratif de défense des Roms, fondée en 1997, le groupe cible principal est la population rom. À travers l’ensemble de ses membres ainsi que son équipe de travailleurs, IQ Roma servis (IQRS) favorise une approche multiculturelle et se targue d’être un employeur respectueux des ethnies qui concrétise sa vision des bonnes pratiques à une petite échelle organisationnelle, dans la perspective d’un plus grand développement dans la société de l’Union européenne à l’avenir.

Vision d’IQ Roma servis: «Nous voulons un monde où existent des relations véritables et amicales entre Roms et populations majoritaires – un monde dans lequel les Roms se voient naturellement confier des rôles dignes par rapport à leur culture et leur nationalité».

Mission d’IQ Roma: «Agir en tant qu’intermédiaire en soutenant les possibilités, les opportunités et les résolutions de Roms désireux d’assurer leur croissance personnelle et leur épanouissement social, en protégeant leurs droits et leur dignité au sein de la société au sens large».

Au fil des ans, IQRS a amélioré ses méthodes et apporte constamment de nouvelles améliorations et innovations à son travail. De nos jours, IQRS est une organisation d’experts indépendante appréciée et reconnue sur le territoire national (notamment élue en 2013 ONG tchèque de l’année, deux fois lauréate du Prix de la qualité des services sociaux, etc.) auprès de ses clients et des institutions publiques; elle fournit quatre sortes de services sociaux agréés par la législation sociale tchèque.

Révérend Archimandrite Athinagoras

www.farostoukosmou.gr

En 2004, la Sainte Métropole de Néapolis-Stavroupolis a désigné le Révérend Archimandrite Athinagoras comme desservant de la paroisse de Dendropotamos, dans la partie occidentale de Thessalonique. Cette zone est habitée par quelque 5000 personnes, dont la plupart, 4 000 environ, sont romes. On estime que sur ce nombre, approximativement 800 sont mineures.

Lorsqu'il a pris la mesure des problèmes aigus de pauvreté, de criminalité et de délabrement qui affectent la zone, le Révérend Archimandrite Athinagoras a procédé, avec le soutien de la Sainte Métropole, à la création d'une structure bénévole qui, sous le nom de "Phare du monde", vise à élaborer et mettre en œuvre des actions de soutien au groupe vulnérable formé par les Roms et, en particulier, leurs enfants. L'association mène son activité dans le sous-sol de l'église paroissiale. C'est dans ces lieux que "Phare du monde" a été créé, en 2004, qu'il s'est développé et qu'il fonctionne aujourd'hui, en tant que centre pour la protection des mineurs de Dendropotamos.

Les mineurs de cette zone et leurs familles sont affligés par la pauvreté, une santé déficiente, l'illettrisme et un faible niveau d'éducation, le chômage, la criminalité, l'exclusion sociale et les discriminations. Tous ces facteurs témoignent que lesdits mineurs grandissent dans des conditions pénibles et dangereuses, qu'ils sont marqués par des expériences négatives et qu'ils butent sur des obstacles insurmontables pour grandir et adopter un style de vie sain.