You are here

Il y a des solutions à la crise

Réunion extraordinaire du Groupe des travailleurs

Les 6 et 7 mars 2014, le Groupe des travailleurs a organisé une réunion extraordinaire à Athènes à l'occasion de la présidence grecque du Conseil de l'Union européenne.

La session du 6 mars a été consacrée à une évaluation à mi-parcours de la présidence grecque par Ioannis Vroutsis, Ministre du travail, de la sécurité sociale et de la prévoyance, avec des interventions de représentants du monde syndical grec.

Afin de relier la présidence grecque et la présidence italienne et pour préparer la prochaine réunion extraordinaire du Groupe, qui aura lieu en Italie, une délégation syndicale du Conseil national de l'économie et du travail italien (CNEL) a présenté les priorités de la présidence italienne.

Un autre sujet de discussion a été la situation sociale et économique actuelle en Grèce, laquelle a été présentée d'un point de vue syndical.

La séance du 7 mars a été consacrée à l'avenir de la gouvernance démocratique de l'UE et au rôle du Parlement européen, en particulier à la veille des prochaines élections européennes. La légitimité démocratique était également au centre d'un débat sur le rôle et le fonctionnement de la Troïka. Alejandro Cercas, rapporteur du Parlement, et Ronald Janssen, auteur d'une étude de la CES sur le même sujet, ont pris la parole.

Enfin, les participants ont débattu de la manière dont l'Europe, face à la crise, pourrait mettre en place d'autres solutions que les politiques d'austérité, puisque celles-ci détériorent les conditions de vie des citoyens tout en maintenant l'économie dans la spirale infernale de la récession.

Parmi les participants à la réunion du 7 mars figuraient les eurodéputés Nikos Chrysogelos (Verts), Alejandro Cercas (S&D) et Nikos Chountis (GUE).

Downloads

Communiqué de presse