Modernisation de l'enseignement supérieur

28 Mar 2012
Adopté Références: SOC/429 EESC-2012-823 Referral - Rapporteur: van Iersel (Employeurs - GR I / Pays-Bas) Co-rapporteur: Stern (Activités diverses - GR III / Slovaquie) Session plénière: 479 - 28 Mar 2012 - 29 Mar 2012 (Synthèse session plénière) JO C 181 du 21.6.2012, p. 143–149
Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des Régions - Soutenir la croissance et les emplois – un projet pour la modernisation des systèmes d’enseignement supérieur en Europe

Avis du CESE: Modernisation de l'enseignement supérieur

Points clés

  • Un enseignement supérieur bien conçu est d'une importance cruciale pour l'avenir économique et intellectuel de l'Europe: il renforce le socle des performances sociales et économiques, améliore les conditions de vie et de travail des générations à venir et est indispensable à la définition de valeurs futures dans la société européenne.
  • Le CESE souligne que le projet de l'UE doit être complété et il attend des mesures plus ambitieuses de la part du Conseil.
  • Le CESE met l'accent sur des synergies efficaces entre les différents types d'établissements et sur des parcours d'apprentissage flexibles à tous les niveaux d'enseignement; une spécialisation intelligente et des profils distinctifs sont nécessaires.
  • Il convient de mettre pleinement en œuvre la stratégie Europe 2020, tant du point de vue de la substance que de l'organisation.
  • Pour remplir leur mission et générer un meilleur rapport coût-performance, les institutions doivent faire preuve d'autonomie, de responsabilité et de transparence. Ces critères sont également essentiels si l'on veut placer l'enseignement supérieur au centre de la création d'emplois, de l'aptitude à l'emploi et de l'innovation.
  • Le financement est crucial.
     
  • L'Europe a besoin de davantage d'étudiants, de "travailleurs de la connaissance" et de chercheurs dans les domaines techniques. Il y a lieu de présenter l'enseignement technique de façon plus attrayante.
  • Les universités et les entreprises devraient établir conjointement, tout en maintenant leur indépendance et leurs responsabilités, des programmes d'innovation stratégiques.
  • Le CESE accueille favorablement le lancement d'un outil U-Multirank soigneusement conçu.
  • La convergence des systèmes d'enseignement supérieur a des répercussions positives sur les conditions de mobilité transfrontalière des étudiants et des chercheurs, et favorise ainsi les performances individuelles, ainsi que le marché du travail et l'intégration en Europe.
  • Le CESE soutient fermement l'établissement d'un lien entre le projet de modernisation et "Horizon 2020", "Erasmus pour tous" et les Fonds structurels.