Bandeaux de page d'accueil

Henri Malosse, Président du CESEBlog du Président Tweets du Président

Your Europe Your Say 2014   Logo of CESlink - Online cooperation between Economic and Social Councils Présidence italienne du Conseil de l'Union européenne 2014EMAS Registre des documents
ISO 14001 certified - Vinçotte Valid XHTML 1.0 Transitional

Un cadre de qualité pour les stages est nécessaire: le CESE recommande une meilleure protection des stagiaires

3 Mar 2014
Réf.: 14/2014

Lors de sa session plénière du 27 février, le Comité économique et social européen (CESE) a adopté un avis sur la "Proposition de recommandation du Conseil relative à un cadre de qualité pour les stages" et a appelé de ses vœux un cadre qui mette l'accent à la fois sur

  • une réglementation garantissant la qualité des stages (contenus d'apprentissage) et
  • une réglementation assurant des conditions de travail adéquates (horaires de travail, indemnité financière, sécurité sociale).

Les stages sont un moyen important pour lutter contre l'inadéquation des compétences, servir de passerelle vers un emploi et garantir la transition entre l'éducation et le marché du travail.


Ils sont devenus une pratique courante dans les marchés de l'emploi européens et de nombreuses organisations et entreprises contribuent activement à ce processus. Cependant, moins de 50% des jeunes ont effectué un stage. Cela est principalement dû au fait que la plupart des stages sont non rémunérés: 59% (soit près des deux tiers) des stagiaires ne reçoivent aucune indemnité financière.

"Nous avons besoin d'un cadre qui assure la sécurité financière et sociale de chaque jeune souhaitant entreprendre un stage. Tous les jeunes doivent avoir accès à un stage de qualité", soutient Mme Indre Vareikyté, membre lituanienne du Groupe III et rapporteure de cet avis.

Le CESE souligne qu'il est essentiel d'offrir des stages de qualité à la fois pour assurer la réussite de la Garantie pour la jeunesse  et pour atteindre le grand objectif de la stratégie Europe 2020  . Le cadre devrait être également suffisamment flexible pour refléter les différents points de départ dans les États membres.

"L'expérience représente une compétence importante sur le marché du travail. Dans l'idéal, il conviendrait dès lors que les stages se déroulent pendant la période d'enseignement et non après l'obtention du diplôme", explique Mme Vareikyté. L'avis préconise également de restreindre à six mois maximum la durée des stages afin d'éviter que les stagiaires n'occupent des emplois permanents.
 

Multimédia

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Read more on the Europa website.