Bandeaux de page d'accueil

Henri Malosse, Président du CESEBlog du Président Tweets du Président

Accéder aux vidéos des citoyens à propos des élections 2014Page du Prix CESE de la Société CivilePage Your Europe Your Say 2014 Jeux R EU ready   Accès à la page CESLINK Accès au site de la Présidence italienne du Conseil de l'Union européenne 2014Accès EMAS Registre des documents
Certification ISO 14001 Logo W3C

Création d'une plateforme civique pour une Ukraine démocratique

25 Feb 2014
Réf.: 11/2014

Le 25 Février  2014, a été créé une plateforme civique composée d'acteurs non-politiques de la société civile ukrainienne, dont l'objectif est d'établir une stratégie à long terme pour le développement démocratique d'une Ukraine européenne.

Cette plateforme, qui sera nommée "Démocratie pour l'Ukraine", a été lancée à Strasbourg lors d'une conférence de presse par Ruslana Lyzhychko, chanteuse ukrainienne et visage du mouvement de protestation civile de la place de l'indépendance, et Henri Malosse, Président du Comité économique et social européen.

Initiée dans la dynamique du mouvement de la place Maidan, cette plateforme non-politique a pour objectif de lutter contre les mécanismes de la corruption en Ukraine, de veiller à l'unité du pays, et de conduire les citoyens à adhérer à l'identité et aux valeurs démocratiques européennes.

"J'ai été approché par de nombreux représentants apolitiques de la société dévoués et prêts à mettre tous leurs efforts au service de leur pays, notamment le conseil des églises ukrainiennes", a déclaré Ruslana Lyzhychko qui explique que la plateforme sera composée d'employeurs, de représentants syndicaux, d'étudiants, d'intellectuels, d'artistes et de différents chefs religieux de toute l'Ukraine.

Henri Malosse, Président du CESE, représentant la société civile de l'Union européenne, s'est engagé à offrir son soutien et son expertise, ainsi qu'à coopérer avec les autres institutions européennes: "le plus important maintenant en est d'impliquer réellement les citoyens ukrainiens dans cette stratégie à long terme pour éradiquer la corruption, stimuler la réforme et le développement de leur pays".

Après avoir rencontré Guy Verhofstadt et Mariella De Sarnez au Parlement européen, Le Président  Malosse et Ruslana Lyzhychko ont également rencontré le Commissaire du Conseil de l'Europe pour les droits de l'Homme, Nils Muiznieks. Leur discussion a portée sur la nécessité d'enquêter sur la violation des droits de l'homme en Ukraine afin de poursuivre les responsables en justice. Tous ont convenus que l'Ukraine doit aujourd'hui se doter en priorité de dispositifs anti-corruption et réformer son système policier et judiciaire. "Nous ne pouvons pas construire la démocratie sur du sang, tant que les criminels ne sont pas punis", a déclaré Henri Malosse.

Multimédia

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Read more on the Europa website.