Bandeaux de page d'accueil

Henri Malosse, Président du CESEBlog du Président Tweets du Président

Your Europe Your Say 2014   Logo of CESlink - Online cooperation between Economic and Social Councils Présidence italienne du Conseil de l'Union européenne 2014EMAS Registre des documents
ISO 14001 certified - Vinçotte Valid XHTML 1.0 Transitional

Sommet des conseils économiques et sociaux au siège de l'Union pour la Méditerranée: une union plus étroite, y compris au niveau de la société civile

13 Nov 2013
Réf.: 72/2013

Plus de 120 représentants des conseils économiques et sociaux et de nombreuses autres organisations de la société civile de l'UE et de 14 pays méditerranéens se sont réunis les 11 et 12 novembre au Palau Pedralbes de Barcelone, siège du secrétariat de l'Union pour la Méditerranée (UpM), pour débattre du rôle futur de la société civile au sein de l'UpM.

Le succès de l'union entre le Nord et le Sud de la Méditerranée passe inévitablement par la participation de la société civile et, plus particulièrement, des acteurs économiques et sociaux tels que les organisations patronales, les syndicats et les autres organisations professionnelles ainsi que les ONG concernées. C'était là le principal message des représentants, qui ont invité l'Union pour la Méditerranée à créer des partenariats structurés avec les parties prenantes et à associer régulièrement celles-ci à ses projets afin d'assurer la légitimité des décisions prises par les gouvernements de l'UpM.

M. Pedro Narro, a souligné, au nom du Comité économique et social européen, qu'"une telle participation doit commencer par une contribution aux conférences ministérielles de l'UpM elles-mêmes, pour s'étendre ensuite, en particulier, aux activités de conception, de mise en œuvre et de contrôle des projets entrepris par l'UpM en application des décisions ministérielles". De nombreux participants ont également mis l'accent sur la nécessité d'informations plus complètes sur les activités de l'UpM.

Le secrétariat de l'UpM – son secrétaire général, M. Fathallah Sijilmassi, et sa secrétaire générale adjointe pour les affaires sociales et civiles, Mme Delphine Borione – a répondu positivement à la requête de la société civile et exprimé sa volonté de promouvoir la participation structurée des acteurs de la société civile aux travaux de l'UpM, conformément aux missions de cette dernière.

Outre les questions liées à la participation de la société civile aux travaux de l'UpM, les participants ont examiné, en présence des secrétaires généraux adjoints de l'UpM concernés, plusieurs thèmes d'importance capitale pour la région, notamment le chômage des jeunes et l'enjeu économique, la situation des femmes, les défis que posent la mobilité et les migrations, ainsi que la nécessité d'améliorer la gestion des ressources en eau limitées.

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Read more on the Europa website.