Bandeaux de page d'accueil

Henri Malosse, Président du CESEBlog du Président Tweets du Président

Your Europe Your Say 2014   Logo of CESlink - Online cooperation between Economic and Social Councils Présidence italienne du Conseil de l'Union européenne 2014EMAS Registre des documents
ISO 14001 certified - Vinçotte Valid XHTML 1.0 Transitional

L'eau est un droit humain: succès d'une initiative citoyenne européenne

20 Sep 2013
Réf.: 57/2013

Les institutions de l'Union européenne et les États membres doivent assurer l'accès à l'eau et à l'assainissement à tous les habitants; l'approvisionnement en eau et la gestion des ressources hydriques doivent être protégés de la libéralisation et échapper aux règles du marché intérieur. Il s'agit là du message essentiel qui ressort du rapport sur l'initiative citoyenne européenne relative à l'eau et à l'assainissement, présenté hier lors de la session plénière du Comité économique et social européen.

L'initiative citoyenne européenne (ICE) pour le droit humain à l’eau et à l’assainissement est considérée comme l'une des initiatives les plus réussies depuis l'entrée en vigueur de l'ICE au 1er avril 2012. L'initiative citoyenne, qui permet d'inviter l'UE à légiférer dans des domaines relevant de sa compétence, doit être soutenue par un million de citoyens européens au minimum, issus d'au moins sept des 28 États membres.

La conférencière invitée, Carola Fischbach-Pyttel, Secrétaire générale de la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP), a évoqué un succès retentissant: près d'1,9 million de signatures ont en effet été rassemblées avant la clôture du vote le 10 septembre, et le critère minimal de sept pays de l'UE a presque été multiplié par deux, dans la mesure où le seuil de signatures a été dépassé dans 13 États membres.

Le Réseau européen anti-pauvreté, l'un des fers de lance de l'initiative, était représenté à la session plénière par Barbara Helfferich, qui considère le succès de cette initiative comme une victoire cruciale pour inverser le mouvement de privatisation en Europe.

Mme Fischbach-Pyttel a conclu en affirmant que ce qui importe réellement à présent est la réponse que la Commission européenne apportera en termes de politique spécifique à la demande exprimée par les citoyens européens, une fois que le processus de validation des signatures aura été achevé et les résultats officiellement présentés.

Le Comité économique et social européen (CESE) a exprimé sa position sur la question dans plusieurs de ses avis les plus récents, en recommandant que l'approvisionnement en eau et la gestion des ressources hydriques ne soient pas soumis aux seules règles du marché et que les services des eaux soient exclus de la libéralisation et du champ de la directive sur les concessions.

Depuis leur entrée en vigueur, le CESE est un ardent défenseur des initiatives citoyennes européennes. Il s'emploie à promouvoir toutes les ICE actives en présentant une initiative à chacune de ses sessions plénières, afin de sensibiliser aux causes concernées et d'accroître leur visibilité, dans un effort continu pour combler le fossé entre les citoyens de l'UE et les responsables politiques européens.

 

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Read more on the Europa website.